Coyah : 9861 candidats dont 4524 filles affrontent les épreuves du BEPC

Print Friendly, PDF & Email

Coyah à l’instar des autres villes de Guinée a démarré ce lundi 26 juillet, les premières épreuves du Brevet d’Etude Premier Cycle (BEPC). Au niveau de cette préfecture, ils sont au nombre de 9861 candidats dont 4524 filles tout profil confondu (enseignement général et franco Arabe).

C’est le complexe scolaire et universitaire Ahmadou Dieng de Bentouraya, dans la commune de Maneah qui a servi de cadre au  lancement de la première épreuve de la journée  du BEPC session 2021.

Il faut noter que cette 1ère journée se passe très bien à Coyah, car aucun incident n’a été signalé par les autorités ni les responsables des centres. Le préfet Aziz Diop, dans son intervention a souligné :

« Nous nous félicitons du déroulement du Bac à Coyah où 2 téléphones seulement ont été pris avec deux candidats. Pour se brevet, nous demandons à l’ensemble des candidats d’observer la tranquillité et de ne compter que sur leurs propres efforts, de ne jamais chercher à tricher. Aux  surveillants, nous les encourageons  pour la discipline observée jusque-là, les encourageons à redoubler d’efforts pour la réussite. » 

Je me réjouis du déroulement du premier examen qu’est le baccalauréat. Et par la même occasion, je remercie mes collaborateurs de la DPE et les autorités pour leur accompagnement. Je  me réjouis des bonnes dispositions prises pour la réussite de ces examens nationaux et merci à monsieur le ministre pour les bonnes initiatives visant à améliorer le niveau d’apprentissage de nos futures cadres de demain. Et je félicite la fondatrice Mme  Ramatoulaye Sow pour ses conseils à mon endroit et pour ses efforts consentis dans l’éducation de nos enfants », a martelé Mme Diop née Fatoumata kemoko Traoré, DPE de Coyah.

Très émue du choix porté sur son établissement pour cet examen du BEPC, la fondatrice des écoles et universités Ahmadou Dieng, Mme Ramatoulaye Sow a précisé :

« Je suis très satisfaite du choix de mon établissement et de ma considération à l’endroit des autorités préfectorales et éducatives de Coyah. Et je ne menagerais aucun effort pour le développement du système éducatif guinéen. »

A rappeler que pour cet examen du BEPC au niveau de la préfecture de Coyah, il y a  30 centres d’examens pour 333 salles et 666 surveillants ont étés déployés pour la réussite de cette évaluation dans le Soumbouyah.

Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.