Coyah : du beau monde pour l’installation du sötikèmo de Sarèbowal

Print Friendly, PDF & Email

La préfecture de Coyah, à 45 km de Conakry, a accueilli dimanche 24 juillet dernier du beau monde pour l’installation du Sötikèmo (patriarche) de Sarèbowal, cité religieuse, située à 84km de Mamou, en Moyenne Guinée.

Venus de Kankan, Kindia, Mamou, Conakry, Sarèbowal, Kamsar, Banankoro, Coyah, Mamou, les “Sarèbowalkas” ont plusieurs fois lu le coran et prié pour la paix en Guinée et dans le monde, et aussi pour la réussite de leurs enfants. En présence des autorités religieuse et administrative de Coyah, les notables ont tour à tour pris la parole en invitant chaque fille, femme, enfant, jeune et vieux de Sarèbowal à davantage promouvoir l’entraide et la fraternité. Des prières ont été dites pour le rayonnement de la cité.

Le nouveau Sötikèmo Elhadj M’Bemba Fofana, réputé pour son sens élevé de responsabilité, a exhorté les uns et les autres à s’aimer et à retourner à la source. Pour lui, Sarèbowal n’est pas une cité oubliée. « Dans les temps, dit-il, elle a été le chemin obligé pour tous ceux qui voulaient embrasser la connaissance islamique. L’étendue de la localité en fait foi. »

2

Quelques détails sur le village saint de Sarèbowal…

Le village de Sarèbowal est l’une des cités islamiques du Foutah théocratique des Almamys. Autrefois appelé Dar-es-Salam, il fut fondé vers 1400 par les patriarches  des familles : Fadiga, Fofana, Cissé, Savané, Touré, Camara , etc.

Situé dans  la préfecture de Mamou, Sarèbowal est l’un des 11 districts de la sous-préfecture de Saramoussayah, de laquelle il est distant de 7km .

En effet, réputés pour leur foi islamique,  les filles et fils ressortissants de Sarèboawal, résidant à Conakry, Coyah, Kindia , Kankan , Kamsar, Nialen (Dabola)  et ceux de la diaspora ont organisé dimanche 24 juillet 2016 à Coyah , une grandiose cérémonie de lecture du saint « coran » et du sacrifice sous la clairvoyance du « sötikèmo » El hadji M’bemba FOFANA .

Cette cérémonie qui n’est pas une première du genre, a connu la participation de près de 500 personnes composées des ressortissants, amis et sympathisants venus des différentes préfectures de la Guinée.

Par ailleurs, la cérémonie s’est déroulée dans un  climat de parfaite fraternité et d’amitié entre l’ensemble des participants. Les activités se sont déroulées selon l’ordre chronologique suivant :

lecture du saint « coran » ;

2-Immolation de deux bœufs

3-Prières et bénédictions pour l’épanouissement et la prospérité de tous les fils, filles amis et sympathisants de Sarèbowal

Réunion de concertation des filles et fils de Sarèbowal pour développement intégré de la localité.

L’objectif principal de cette cérémonie est de demander la grâce de Dieu à travers la lecture du « saint coran » et des bénédictions pour la Guinée en général et pour Sarèbowal en particulier ; encourager les filles, fils, amis et sympathisants de Sarèbowal à s’investir pour le développement de la sous-préfecture de Saramoussaya en général et celui de Sarèbowal en particulier.

Pour la petite histoire, la mosquée de Sarèbowal date plus de 400 ans. Et jusqu’à nos jours, le tam-tam n’a pas encore sonné à Sarebowal ni autres instruments de musique. Ce qui fait de Sarèbowal, un village rare pour ne pas dire exceptionnel en Guinée.

sarabowal1

N.B : Les fils de Sarèbowal sont réunis en association dénommée Association pour le Développement Intégré de Sarèbowal-Saramoussaya « A.D.I.S » qui  contribue au développement socio-économique de la localité.

Pour nous contacter :

E-mail : adisguinee@gmail.com

Tél : 664 575 646 /622 070 729

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.