Coyah : le corps sans vie d’un enfant de 7 ans retrouvé dans une fosse septique, à Bentourayah

Print Friendly, PDF & Email

Mamadou Bah, élève de la maternelle à Hadja Matènè est le nom de la victime dont  son corps est retrouvé sans vie  dans une fosse septique d’une profondeur  de 5 mètres à Bentourayah plateau, dans le  secteur de  Hadja Fatoyah. 

Sur les circonstances de la mort de Mamadou Bah, son père, Alia Barry donne sa version des faits : « Nous l’avons perdus de vue depuis le samadi 11 juin dernier et c’est ce  matin à 9 heures qu’on nous informe qu’il a été retrouvé mort dans une fosse septique remplie d’eau. Informé, je suis venu  constater les faits en compagnie de sa mère et le voisinage. » 

Le président du district Mamadou Diaby pour sa part a souligné ceci : « C’est le chef secteur de Hadja Fatoyah, Mamadouba Youla qui m’a appelé pour dire qu’ils ont retrouvé un corps d’un enfant sans vie dans une fosse septique.  A mon tour, j’ai informé un de mes chefs secteurs afin d’alerter la gendarmerie de recherche, pour venir constater les faits.

En plus, il explique : « arrivée sur place, la brigade de recherche de la gendarmerie de Coyah après son observation a ordonné que le corps soit retiré de la fosse. La Brigade à son tour, a fait appel à un médecin légiste pour le constat. » 

De son côté, le médecin généraliste, Barry Mamadou Macka de l’hôpital préfectoral de  Coyah a précisé : « Concernant l’enfant, j’ai constaté quelques et des légions au niveau de la région frontale, ainsi que du fissure de visage. Compte tenu de nos moyens, on ne peut pas poser le diagnostic et j’ai fait appel à la hiérarchie afin de faire de la médecine légale à l’hôpital Ignace Deen de Conakry. »

Par manque de moyens des parents de l’enfant, pour aller faire l’autopsie à l’hôpital  Ignace Deen, le corps de Mamadou Bah a été restitué à sa famille pour inhumation. Néanmoins, la brigade de recherche de la gendarmerie de Coyah promet de continuer les enquêtes pour élucider les circonstances de la mort de l’enfant.

A rappeler qu’au moment où nous quittions les lieux, le propriétaire de l’étage en question était déjà dans les locaux de la gendarmerie de recherche de Coyah pour des fins d’enquêtes.

Kalidou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.