Coyah: le préfet Aziz Diop partage son expérience en technique de dissertation dans un lycée

Print Friendly, PDF & Email

Pour mieux réussir, il faut bien se préparer. C’est dans ce cadre que le préfet Aziz Diop a fait parler son cœur ce samedi 10 juillet,  en s’engageant à accompagner les candidats du lycée public Almamy-Ismaël-Sogbé-Bangoura (AISB). Il va prendre en charge les frais liés à la révision, afin que les candidats soient bien moralement pour produire un résultat escompté à l’issue du baccalauréat unique, session 2021. 

Le préfet, en personne, a également partagé son expérience en technique de dissertation avec les candidats.               

Très ému, le proviseur du Lycée Almamy-Ismaël-Sogbé-Bangoura, Lanfia Dioubaté, a déclaré : « ce semi-internat dont nous procédons au lancement officiel est le fruit d’un geste, que Monsieur le préfet a voulu bien faire à l’école guinéenne, à la préfecture de Coyah, aux élèves du lycée AISB. L’acte du préfet est historique. C’est une première, une situation inédite dans Coyah. De mémoire d’homme, depuis la création de ce lycée en 1982, soit 39 ans, aucun préfet ne s’est aussi intéressé à cette école et surtout avoir pensé à y dispenser un cours, même de 10 minutes. » 

Le maire de la commune, Abou Soumah, de son côté, a salué l’initiative du préfet. «  Je suis très fier ce matin, parce que franchement ce que le préfet de Coyah a fait, c’est pour nous aider, parce que vous êtes nos produits. C’est nous qui avons l’habitude de donner 1000 fg ou 15000 fg chaque jour à nos enfants pour partir réviser. Mais cette année, on  ne le fait pas, il a tout pris en charge pour que vous soyez là et vraiment apprendre et bien vous préparer. On le remercie mille fois, dix mille fois et que le Bon Dieu le paie. », dit-il.

« En votre nom, la Direction préfectorale de l’Education remercie très sincèrement Monsieur le préfet pour toutes ces initiatives. Personne n’est contre vous, mais c’est pour vous,  c’est pour vous accompagner. La meilleure des préparations pour un candidat aux examens, c’est la préparation morale, c’est la préparation psychologique. Et c’est ce que Monsieur le préfet et toute sa suite viennent vous apporter. Et c’est la meilleure préparation. Nous sommes tous là pour vous accompagner. Soyez sûrs que vous avez des parents, vous avez des autorités qui vous accompagnent et qui ont des soucis pour vous. », a indiqué  la DPE de Coyah, Mme Fatoumata Kemoko Traoré.

Le préfet Aziz Diop précisera que c’est pour renforcer les capacités des candidats, pour qu’ils soient psychologiquement préparés, également intellectuellement préparés à la technique de dissertation. « C’est ce petit outil que nous avons partagé avec eux. On a estimé qu’il fallait venir les accompagner, les encourager et les outiller. Et je me suis rendu compte qu’ils ont les meilleurs professeurs en Français. L’espoir est permis. », confie-t-il.

Après le lycée Almamy-Ismaël-Sogbé-Bangoura, le préfet Aziz Diop sera également la semaine prochaine auprès des candidats du baccalauréat unique  du groupe scolaire privé  FATRA,  afin de leur faire bénéficier les mêmes privilèges.

Avant de quitter les candidats du lycée Almamy-Ismaël-Sogbé-Bangoura, le préfet  a promis la mise en clôture de cet établissement vieux de 39 ans, avant l’ouverture prochaine des classes.

Kalidou Diallo 

1 Commentaire
  1. Sylla 2 mois il y a
    Repondre

    Un vrai Préfet. Un vrai leader.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.