Coyah : lecture du Saint coran pour la paix et la quiétude sociale

Print Friendly, PDF & Email


Dans le combat de l’instauration de la paix et la quiétude sociale entre tous les fils du pays, les femmes leaders de Coyah ont organisé ce vendredi 13 novembre 2020 une lecture du Saint coran et des prières et bénédictions en faveur de l’unité nationale et de la paix entre les Soumbouyahkas.

Implorer le bon Dieu afin que tous les fils de cette localité puissent conjuguer le même verbe et prôner l’entente entre les habitants de cette nation, c’est la toile de fond de cette cérémonie. Dans cette lancée, la présidente des Femmes Leaders de Coyah, Madame Kourouma née Hawa Camara précise : « Nous remercions le bon Dieu, créateur de l’univers qui a fait que notre cérémonie de lecture du Saint coran coïncide avec celle engagée par le Président de la République. C’est une fierté pour nous les femmes de Coyah. Nous avons jugé utile après cette élection présidentielle, d’organiser cette lecture du Saint coran pour exprimer au peuple de Guinée et à la population de Coyah que nous sommes satisfaites et nous prions Dieu que la paix et le calme qui commencent maintenant soient pérennisés et que la quiétude sociale s’installe dans notre pays. »

Pour le représentant de M. le Préfet de Coyah, Adama Kaba, secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de la préfecture de Coyah, « C’est un sentiment de réconfort moral, les femmes leaders de Coyah ont estimé organiser cette lecture de Coran pour implorer la grâce de Dieu pour que la paix se répande dans le pays. Nous avons organisé cette lecture de Coran pour remercier non seulement notre créateur et remercier aussi les autorités qui ont bien voulu prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la paix, la quiétude sociale tant attendues par nos populations. » 

Le secrétaire général chargé des affaires religieuses, président d’honneur de cette cérémonie de lecture du Saint coran, pour sa part, souligne : « C’est un sentiment de satisfaction, nous sommes à Coyah dans le cadre de la prière collective organisée par le secrétariat général des affaires religieuses pour la paix, la quiétude sociale et la cohésion sociale, la cohabitation entre les fils de ce pays, pour un développement émergent dans notre pays. Grand merci à notre seigneur qui a sauvé notre pays de guerre, et nous remercions les femmes leaders de cette organisation et en même temps je demande à tous les Guinéens, chrétiens comme musulmans d’intensifier les prières et d’œuvrer dans le cadre du renforcement des liens de la fraternité entre les fils de ce pays et de toujours prôner la paix et la quiétude sociale pour cette nation. »

Mamadou Kalidou Diallo, correspondant à Coyah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.