Coyah : une ONG locale s’engage pour la cause de la gent féminine

Print Friendly, PDF & Email

L’union des jeunes filles leaders de Coyah est une ONG qui agit dans le domaine de l’action sociale et éducative. Cette union vise à promouvoir les droits des enfants, surtout les jeunes filles et à leur protection contre toute forme d’exploitation et de violences. C’est dans cette optique que l’union a initié cette séance d’information, de sensibilisation et de distribution de kits d’hygiène corporelle qui entrent dans la santé de la jeune fille et de la femme.

Dans son intervention de circonstance, la présidente Kadiata Diallo dira : « Nous espérons vraiment qu’elles vont utiliser tout ce qu’on leur a donné.  Elles vont suivre les conseils donnés dans cette salle. Nous remercions également la Fondation Prosmi à travers la première dame et particulièrement sa fille Gnalen Kaba qui nous a assistées et motivées dans cette activité. Nos remerciements vont à l’endroit aussi du Président de la République, des autorités de Coyah et à tous ceux qui nous ont assistées. Nous comptons multiplier ce genre d’activité et nous tendons la main à toutes les ONGs et associations féminines de se donner les mains dans la lutte pour la cause féminine. Notre but c’est défendre la jeune fille à travers les mutilations génitales féminines et les mariages précoces. »

Visiblement satisfait de l’initiative de cette couche juvénile, le Maire Abou Somayah Soumah précise : « Aujourd’hui nous avons vu une génération débutante qui est en train de montrer à la face du monde qu’elle peut agir au nom de toute la population de Coyah. Qu’elle soit vivement remerciée et félicitée. Tous mes remerciements à tous ceux qui ont appuyé et soutenu cette union et nos portes sont ouvertes à leur association. Par la même occasion, je profite de cette sensibilisation, inviter nos sœurs et filles à abandonner la dépigmentation de la peau, une chose qui affecte votre santé. Et je vous invite aussi à respecter les consignes sanitaires ainsi que le port du masque afin de bouter le Covid-19 de notre pays. »

Il est à rappeler qu’au cours de cette journée de sensibilisation et de dons de produits hygiéniques, l’union des jeunes filles leaders de Coyah a reçu un don de kits sanitaires et de vivres de la part de l’ONG GUIPACS (Guinéen pour la paix et la cohésion sociale). Cette même union a été également choisie par la coordinatrice de Africa femmes performantes de Guinée, Madame Fatoumata Kémoko Traoré, DPE de Coyah, comme membre junior de son organisation.

Kalidou Dialo, correspondant à Coyah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.