CPP se prononce sur la mise en place du CNT : « tout ce qui nous divise on doit éviter » (porte-parole)

Print Friendly, PDF & Email

Les différentes coalitions membres du Collectif des Partis Politiques (CPP) a tenu une nouvelle plénière ce lundi, 24 janvier chez le président de l’UDG à Dixinn.

Les échanges ont porté sur les informations générales, la validation du projet d’une commission de réconciliation nationale et des travaux pour meubler les 6 commissions créées. 
Au sortir de cette réunion le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo et porte-parole dudit collectif a réitéré les objectifs de cette plénière qui vise entre-autre à « contribuer à la mise en œuvre d’une transition inclusive, paisible qui permet d’aboutir à l’organisation d’élections inclusives libres et transparentes pour que les Guinéens puissent choisir librement leurs dirigeants au niveau local, législatif et la présidentielle ».
Plus loin, le président de l’ANAD a décliné les objectifs des différentes commissions : « ces différentes commissions sont chargées de réfléchir sur le type de constitution qu’il nous faut, sur le fichier électoral qu’il nous faut, sur l’organe des élections qu’il faut à la Guinée pendant cette période de transition mais également sur la manière d’obtenir un fichier électoral qui reflète fidèlement l’état du corps électoral et il y a un cinquième qui devait s’employer à définir un chronogramme et définir quelle est la durée légale pour cette transition. Et enfin il y aura le travaux de la 6ème commission en l’occurrence la commission chargée de la réconciliation »
Poursuivant, le porte-parale et président de l’ANAD a fait savoir qu’ils ont abordé très brièvement la question de la mise en place du Conseil national de la transition (CNT) avant d’évoquer le respect de la pluralité des décisions au sein du CPP. »Il y’en a qui sont satisfaits, il y a des coalitions qui ne sont pas satisfaites. On a dit donc chaque coalition exprimera sa satisfaction ou sa frustration au niveau de sa coalition. Il n’y aura pas un point de vue de l’ensemble du Collectif des Partis Politiques, parce que tout ce qui nous divise on doit éviter. Mais il y a des coalitions qui sont satisfaites du quota qui leur a été donné, les personnes qui ont été désignées. Mais chaque coalition s’exprimera par rapport à son ressentiment », a-t-il annoncé.

Pour finir Cellou Dalein Diallo a remercié et félicité ses collègues des différentes coalitions membres du CPP pour l’avoir choisi comme porte-parole.
Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.