Connect with us

International

Crash d’Ethiopian Airlines: les deux boîtes noires ont été retrouvées

L’avion s’est écrasé dimanche, six minutes après avoir décollé d’Addis-Abeba, faisant 157 morts.

Les deux boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé dimanche au sud-est d’Addis-Abeba, faisant 157 morts, ont été retrouvées, a annoncé ce lundi la compagnie aérienne.

La boîte noire contenant les données techniques du vol et celle enregistrant les discussions dans le cockpit « ont été retrouvées », a indiqué Ethiopian Airlines sur son compte Twitter. Les recherches se poursuivent sur le lieu du crash, dans un champ situé en dehors du village de Tulu Fara, à quelque 60 kilomètres à l’est d’Addis-Abeba, des excavatrices étaient à pied d’œuvre lundi matin, extrayant du sol des morceaux de l’appareil, sous le regard de badauds maintenus à distance par un cordon de sécurité, selon un journaliste de l’AFP.

Une enquête menée avec les Etats-Unis

Les enquêteurs de l’Agence éthiopienne de l’aviation civile, actifs sur le lieu de l’accident depuis dimanche après-midi pour récolter le maximum d’indices et trouver les boîtes noires de l’appareil, devraient être prochainement rejoints par une équipe technique de Boeing. Le PDG d’Ethiopian Airlines, Tewolde GebreMariam, a indiqué que l’enquête serait menée conjointement avec des enquêteurs américains.

A la suite de cet accident, Ethiopian Airlines a annoncé lundi qu’elle avait immobilisé ses six autres Boeing 737 MAX 8 « jusqu’à nouvel ordre ». Réputée sérieuse, la compagnie, détenue à 100 % par l’Etat éthiopien, a connu une très forte expansion ces dernières années. Sa flotte compte plus de 100 appareils, ce qui en fait la plus importante en Afrique.

Avec AFP

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter