Crimes commis sous Alpha Condé : les avocats français du FNDC transmettent des « preuves » au procureur Charles Wright

Print Friendly, PDF & Email

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) est déterminé à poursuivre en justice l’ancien président, Alpha Condé et des personnalités de son régime. Suite à leur dénonciation en date du 21 janvier 2022, les avocats du FNDC à travers Me Bourdon et associés ont transmis ce jeudi 14 avril au procureur général près la cour d’appel de Conakry, un premier lot de preuves des dénonciations des « crimes et exactions » commis sous le régime d’Alpha Condé.  

Ce premier lot de preuves est suivi d’une liste de 92 personnes que le FNDC estime être directement ou indirectement liées aux crimes et exactions dont le front fait allusion.

Dans le courrier transmis à Alphonse Charles Wright, le FNDC indique que les victimes de crimes et d’exactions et leurs proches sous Alpha Condé sont prêts à témoigner des exactions ou crimes dont ils ont fait l’objet.

Le 13 janvier dernier, le procureur général près la cour d’appel de Conakry a instruit les procureurs de la République près des tribunaux de première instance de son ressort d’engager des poursuites contre les auteurs et commanditaires commis entre 2010 et 2021.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.