Crimes de terrorisme: «Ghali quittera l’Espagne sans répondre à la justice», dit le numéro 2 du Polisario

Print Friendly, PDF & Email

Le bras droit de Brahim Ghali et numéro deux du Front Polisario, Salem Lebsir , a reconnu à OKDIARIO, dans une interview exclusive, que Ghali envisage de quitter l’Espagne dans les prochains jours sans se déclarer devant la Cour nationale, où il est accusé de crimes de terrorisme, de génocide et de torture, entre autres.

«C’est tout un mensonge.  Dès qu’il aura récupéré, ce qui se fera dans 10 jours, il quittera le pays.  Il ne comparaîtra pas devant le juge», a-t-il tranché. «Pourquoi ira-t-il ? Parce que certains pro-marocains l’ont accusé ?» s’est-il interrogé avant de démentir que Brahim Ghali soit arrivé en Espagne avec des documents falsifiés, bien qu’il ait été admis à l’hôpital sous une fausse identité.

Salem Lebsir a également accusé le Maroc de vouloir «salir l’image» du secrétaire général et du Polisario à travers les accusations de viol, de torture et de crimes contre l’humanité, adressées pourtant par des Sahraouis et des ONG de défenses des droits humains.

Le numéro 2 du Polisario a confirmé, par ailleurs, la persistance de «séquelles du coronavirus» chez le secrétaire général du Front, en insistant sur le fait que Ghali guérira dans 《une semaine ou deux》.

Source : Okdiario

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.