Crise à la SOGUIPAH : le ministre Nagnalen assure désormais l’intérim du directeur général

Print Friendly, PDF & Email

Depuis quelques mois, la société guinéenne de palmiers à huile et d’hévéas (SOGUIPAH) est minée par une crise de gestion sans précédent.

Pour y faire faire face, le président de la transition colonel Mamadi Doumbouya démis Michel Beimy, directeur général de la société, de ses fonctions le 18 mai, et annoncé dans le même décret des poursuites contre lui pour des faits présumés de détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écriture publique et complicité pendant par devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF)
Le 19 mai dernier, Mamoudou Nagnalen Barry a nommé Alpha Oumar Foly Diallo, inspecteur du ministère de l’agriculture et de l’élevage au poste de directeur général intérimaire de la SOGUIPAH.
Mais vraisemblablement, même avec cette nomination, la crise de gestion ne semble pas prendre fin au sein de la société située à Diécké, à Yomou.

Finalement, le ministre de l’agriculture et de l’agriculture a décidé de reprendre les choses en main.

Dans la décision prise le 15 juin dernier, Mamoudou Nagnalen Barry assure désormais l’intérim à la tête de la direction générale de la SOGUIPAH « pour raison de service ».

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.