Crise Syli : accusé à tort, Antonio Souaré ne s’associera pas à cette idiotie (Firawa)

Print Friendly, PDF & Email

🔴Par Djibril Firawa Touré🔴Loin du quartier général du Syli National à Bafoussam, le Président Antonio Souaré dont l’engagement et l’investissement personnel n’ont cessé d’attiser de la jalousie, continue d’être la cible favorite de certains esprits guidés par la mauvaise foi.

Ce vendredi 21 janvier 2022, nombreux sont ceux qui ont été vexés par cette déclaration ridicule, d’une bassesse enfantine du journaliste Paul Fathia Tounkara. En effet, il a pointé l’ancienne équipe de la Fédération Guinéenne de Football, d’être la main noire qui serait à la base de l’anarchie autour du Syli.

Cette accusation, en plus d’être l’expression manifeste d’une mauvaise foi dans une émission de grande écoute, est surtout une accusation infondée qui repose que sur une déclaration émotionnelle qui traduit le dédain manifeste qu’a toujours affiché Paul Tounkara dans ces récurrentes prises de parole contre le Président Antonio Souaré.

A défaut de reconnaître l’effort de l’homme depuis des annėes, il est malsain de profiter du micro pour faire montre d’agressivitė notoire à l’endroit d’un homme de grandeur en le confondant dans un rôle réducteur de trouble fête courant la campagne du Syli dans une CAN.

En affirmant être totalement loin du QG du Syli National et coupé de tout contact avec les joueurs, Paul Tounkara fait une déclaration diffamatoire très grave. Il est temps que notre confrère arrête de se substituer et qu’il cesse de salir à dessein, la notoriété d’une fierté.

Dans son intervention dans les Grandes Gueules, Paul Tounkara, dans un style d’errance stérile, a avancé des accusations gravissimes, alimentées par l’appétit du sensationnel pour passer le message d’un CONOR qui cherche alibi dans le dessein de proroger le timing de sa mission au delà des six mois.

Sinon quel est l’intérêt pour Antonio Souaré d’engager une campagne de déstabilisation contre le CONOR? Cette démarche frise une insulte et un manque de respect pour une personnalité de l’acabit de Mr Souaré.

Les esprits avertis savent que ces ridicules accusations sont juste le relais auquel se livre ce journaliste pour faire passer le message des mentors tapis dans l’ombre dont la jalousie et le mépris envers Antonio, sont flagrants.

Pour terminer, il est important de préciser que le Syli National de Guinée, engagé dans la campagne continentale au Cameroun, est privé d’un de ses meilleurs supporters en la personne d’Antonio Souaré. Ce passionné patriote, qui, depuis plusieurs années, s’investit pour rehausser le football se confond à des milliers de supporters pour soutenir le Syli de Guinėe.

Malgré son départ de la Fédération Guinéenne de Football, le propriétaire du Horoya AC accompagne et apporte son soutien au Syli National. Un acte matérialisé par l’envoi des supporters et journalistes au Cameroun et la mise en place de plusieurs Fans Zone pour permettre aux guinéens de suivre ce rendez-vous continental.

Si M. Antonio Souaré a longtemps été votre cible favorite pendant qu’il ėtait aux affaires, de grâce, allez chercher ailleurs la poux à moins que la raison de cet acharnement ne se trouve ailleurs .

Soyons un peu sérieux à un moment donné !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.