Connect with us

A la Une

Culture : la suspension des activités du COMIGUI levée

Published

on

Suspendu le 14 février 2017 pour ‘’mauvaise organisation, non-respect des engagements vis-à-vis des candidates ou de tiers’’, le comité d’organisation du concours Miss Guinée (COMIGUI) peut désormais mener ses activités après ‘’de restructuration conformément aux dispositions de l’article 7 de la nouvelle convention.’’

En effet,  le Ministère en charge de la Culture et du Patrimoine Historique a levé ce vendredi 16 février,  la suspension des activités de ladite structure. C’était au cours d’un point de presse qui s’est tenu dans les locaux dudit Ministère.

A l’entame, Kerfalla Makanéra, conseiller juridique du Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique explique le contenu de cette décision de la levée de la suspension. ‘’La suspension des activités du comité d’organisation du concours de beauté Miss Guinée est levée. Article2, le COMIGUI fera l’objet de restructuration conformément aux dispositions de l’article7 de la nouvelle convention. La convention établie en 2010, entre le ministère de l’information et de la culture et le COMIGUI est abrogée dans toutes ses dispositions.’’

Au cours de cette cérémonie, une nouvelle convention a été élaborée dont les obligations ont été clairement définies. Il s’agit d’une convention de partenariat entre le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique et le comité d’organisation Miss Guinée.

‘’Dans la convention, nous avons tenté de définir le concept Miss Guinée qui est une représentation scénique de la beauté féminine guinéenne fortement enraciné de nos valeurs traditionnelles, du textile  guinéen, du savoir-faire des stylistes, de l’élégance, mais aussi l’évaluation du niveau intellectuel des jeunes filles candidates au sacre. La structure organisatrice s’engage à organiser le concours national de beauté dans les règles de l’art et de l’éthique dans le strict respect de nos valeurs qui font en sorte de diffuser l’image de la positive de la République de Guinée sur le plan africain et international. Durant ce mandat, l’entreprise ou l’association culturelle est seule habilitée à organiser le concours Miss Guinée sur toute l’étendue du territoire. Et partout où la Guinée doit être représentée’’, a précisé le conseiller juridique du ministère de la culture.

A noter que le COMIGUI version 2018 est désormais composé de l’ancien bureau de l’organisation du concours Miss Guinée et certains cadres du ministère de la culture avec à sa tête Johanna Barry et le vice-président  Malick Kébé.

Yaya  Dramé

+224 628-38-05-76

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. ali

    17 février 2018 at 0 h 48 min

    Cette restructuration ne changera pas grand chose tant qu’on ne mettra pas en avant des principes éthiques clairs qui protègent toutes les candidates et empêchent les vautours de profiter de cette tribune pour se gaver et s’enrichir. Un concours Miss Guinée, c’est du sérieux. Et les anciens membres du Comigui ont prouvé leur incompétence.

Laisser un commentaire

Publicités