Culture : une chercheuse russe présente un dictionnaire Kpele-français

Print Friendly, PDF & Email

L’institut des Recherches en Linguistique Appliquée (IRLA) a servi de cadre lundi, 27 janvier à la présentation d’un dictionnaire Kpele-français élaboré par une linguiste russe Dr Maria Konoshenko.

Ce travail est le fruit de 12 ans de recherche de linguiste sur le Kpele, une langue du groupe sud-ouest de la famille linguistique mandé parlée par 460.000 locuteurs en Guinée Forestière et par 760.000 au Liberia voisin.

À part les cadres de l’IRLA qui ont accueilli l’événement, les participants sont venus de la Direction Nationale de l’alphabétisation, du département de linguistique de l’université de Sonfonia Conakry, de la communauté Kpele, du personnel de l’ambassade de Russie et des promoteurs de l’écriture N’ko qui soutiennent les initiatives de promotion des langues nationales. Présentation et débats ont ponctué l’événement.

D’après Dr Mamady Diané, DG de l’IRLA, c’est une avancée dans la mesure où c’est le premier véritable dictionnaire de cette langue de la Guinée Forestière.

À noter que ledit dictionnaire contient près de 3000 mots et expressions Kpelle (souvent appelés Guerzé en Guinée).

Nafadji Sory CONDE

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.