Connect with us

Societé

Dabola : la jeunesse menace de fermer les bureaux de la SEG et l’EDG dès ce lundi

Les responsables des mouvements Dabolako et ceux de la SAGA menacent de boucler dès demain lundi, 18 février, les locaux de la Société des Eaux de Guinée (SEG) et ceux de l’électricité de Guinée (EDG) basés dans la préfecture de Dabola (Haute Guinée).

Joint au téléphone, le directeur de l’EDG de Dabola, Boubacar Fafaye Baldé nous a confié : ‘’nous avons appris la nouvelle et nous sommes en train d’observer. Les gens parlent du dragage du barrage mais nous n’avons pas de moyens pour faire face à cette charge. La Direction est déjà informée. Nous attendons aussi sa réaction… »

Interrogé sur la situation, le maire de la commune urbaine de Dabola, Aboubacar Sidiki Koulibaly a réagi au téléphone : ‘’lors de notre rencontre à Conakry, le président de la République, Pr Alpha Condé a dit que l’argent n’aime pas le bruit. Donc, de continuer à maîtriser nos populations. »

Selon lui,  » seuls les élus puissent parler au nom des populations. Mais s’il y a des manifestations demain à Dabola, le directeur de la SEG en est le seul responsable. »

Enfin, le maire de la commune urbaine de Dabola a promis de rencontrer les jeunes, les écouter pour désamorcer la crise qui la préfecture de Dabola qui, selon lui,  » a bénéficié d’une enveloppe financière d’un milliard 600 millions de francs guinéens du président de la République, Pr Alpha Condé ».

Mamadouba Camara

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter