Dadis : « des gens sont venus à la maison centrale me dire de demander pardon au peuple de Guinée devant le tribunal »

L’interrogatoire du capitaine Moussa Dadis Camara se poursuit au tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. Ce lundi 16 janvier, il fait face aux questions de Me Paul Yomba Kourouma, un des avocats de Aboubacar Diakité, alias Toumba.
Répondant à une question de l’avocat sur une demande de pardon au peuple de Guinée pour les évènements du 28 septembre 2009, l’ancien président de la transition entre 2008 et 2009 dit ne pas être « maudit » pour demander pardon alors que les auteurs de ces évènements ne reconnaissent pas leurs actes.

Moussa Dadis Camara révèle qu’avant le début de sa comparution, des gens ont voulu l’induire en erreur en lui disant de demander pardon au tribunal. Une invite à laquelle il ne s’est plié.
« Je ne suis pas un maudit pour demander pardon alors que les auteurs des évènements du 28 septembre 2009 ne reconnaissent pas leurs actes. Des gens sont même venus me voir à la maison centrale en voulant me conduire en erreur, me disant de demander pardon devant le tribunal », a déclaré à la barre Moussa Dadis Camara sans dévoiler l’identité de ces personnes.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.