Dakar : une Guinéenne tue sa compatriote qu’elle accuse de ”liaison secrète avec son époux”

Print Friendly, PDF & Email

Alors que l’affaire Souadou Ndiaye, du nom de celle qui a ébouillanté sa belle-mère à Kounoune, est encore sur toutes les lèvres, on apprend qu’un drame presque similaire endeuille depuis quelques jours, Thiaroye.

Selon les informations de Libération online, A.B.Diallo, une ressortissante guinéenne est décédée hier à l’ex-Cto après d’atroces brûlures. Elle aura lutté pendant une semaine avant de succomber à ses blessures. A la suite d’une dispute, sa compatriote, avec qui elle vivait dans la même maison, a vidé sur elle une casserole de bouillie de riz (sombi), sortie tout droit du feu. Les faits ont eu lieu le 8 mai dernier. La meurtrière, qui a été arrêtée depuis, reprocherait à sa victime d’avoir une liaison secrète avec son époux.

Des témoignages rapportés à guinee114.com, les deux jeunes femmes s’étaient déjà crêpé le chignon maintes fois par le passé.

Le déroulé des faits

Vendredi dernier, les deux femmes étaient en train de cuisiner pour la rupture du jeûne, quand une subite dispute a éclaté entre elles. Alors que la victime était assise, l’autre l’a surprise par derrière lui renversant dessus une casserole pleine de bouillie qu’elle venait juste de soulever du feu. Les voisins ont accouru et conduit A. B. Diallo à l’hôpital. Malgré les efforts des médecins, elle a succombé une semaine plus tard. Le site guinée114, qui a reçu des témoignages du proche entourage a publié des photos de l’horreur.

Source : Senego

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.