Dalaba : reprise effective des activités après les malheureux incidents de la semaine écoulée

Print Friendly, PDF & Email

Suite aux affrontements enregistrés la semaine dernière dans la préfecture de Dalaba entre service de sécurité et jeunes manifestants en marge de la visite du Premier ministre, Ibrahim Kassory Fofana et qui se sont soldés par la mort d’une personne, force est constater que le calme est revenu sur place grâce à la présence d’un important dispositif sécuritaire.

« C’est suite aux affrontements qu’un service de sécurité a été réquisitionné. Nous avons souffert a Dalaba ces deux derniers jours. C’est pourquoi les autorités ont pris des dispositions et présentement, le calme est revenu. Comme vous venez de constater toutes les vitres de ma boutique ont été brisées en marge de ces manifestations. Avant, les gens se réfugiaient à la gendarmerie s’il y avait manifestation. Aujourd’hui, cette gendarmerie est détruite », explique Aïssata Diallo.

A en croire à certains témoignages, malgré le déploiement des services de sécurité, la tension reste encore palpable dans cette ville.

« Si les autorités veulent, ils n’ont qu’à déployer toute l’armée à Dalaba, mais nous ne voulons plus de ces responsables qui ne tiennent pas leurs promesses. Si vous voyez que le pick-up du BATA a été incendié, c’est parce qu’un jeune a été tué. C’est eux qui tuent les gens. Donc nous sommes déterminés à finir avec ce clan mafieux et nous voulons une alternance démocratique », affirme ce jeune qui s’est exprimé sous anonymat.

A noter que présentement, un calme règne dans la ville de Dalaba et les services de sécurités continuent de sillonner la ville. Et les citoyens vaguent librement à leurs occupations quotidiennes. Par ailleurs, les traces des derniers affrontements sont toujours visibles çà et là à traves la ville.   

Tidiane Diallo, correspondant régional de retour de Dalaba pour mediaguinée

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.