Dalaba : un feu mystérieux fait des ravages à Bodié, 15 cases brûlées 

Quinze (15) cases ont été complètement consumées du vendredi 20  à ce mardi 24 Janvier 2023, par un feu mystérieux  à Bouroundi Missidè, un village qui relève  du district de Maranda, sous-préfecture de Bodié, dans la préfecture de Dalaba.

Selon nos informations, ces incendies n’ont pas fait de pertes en vies humaines mais ont causé d’énormes dégâts matériels.

Les récoltes d’une quinzaine de familles sont parties en flammes.

A en croire le maire de Bodiè, Amadou Djouldé Bah, c’est une première pour cette localité de vivre ces incidents pareils. De même, il ajoute que dans la préfecture de Dalaba, certaines localités sont souvent victimes de tels incendies.

Le premier responsable de la municipalité soutient que des dispositions sont déjà prises pour mettre fin à cette situation qui suscite encore de la panique.

C’est entre 14h et 15h du vendredi dernier, que cette série d’incendies a débuté dans la localité de Bouroundi Missidè jusqu’à ce dimanche. Au total, quinze cases sont parties en fumée.

Selon ce premier responsable de la municipalité de Bodiè, il n’y a pas eu pour l’heure de perte en vie humaine.

« C’est effectif. Dans le district de Maranda, y a un secteur du nom de Bouroundi Missidè le village est un peu grand. Il y a eu un feu le vendredi. Un feu qui a ravagé quatre(4) cases ce jour. Le samedi maintenant après 15h il a repris.Quand il a repris, on m’a appelé pour m’informer. Le même feu a continué encore le dimanche mais toujours dans l’après-midi. Même hier ça a touché je crois la quinzième case.

Pour le moment, il  n’y a pas eu de pertes humaines mais quand même les dégâts matériels sont importants. Puisque tout compte fait, on ne parvient pas à sortir les choses. Même ce qu’on parvient à sortir généralement ça s’enflamme », explique le maire de Bodiè, Amadou Djouldé Bah.

La commune rurale de Bodiè est à sa première fois de vivre un sinistre pareil. Mais pour la préfecture de Dalaba, c’est la troisième fois, indique le maire. « Dans tout Dalaba, je crois que c’est la troisième fois. Il y a eu une fois j’ai appris à Ditinn dans Yambourouya et à Kalan dans N’dantary. Dans Bodiè, c’est la première fois », coupe court le maire,  tout en précisant qu’à chaque prière de 14h, le feu refait surface.

Pour clore, Amadou Djouldé Bah rassure que quelques dispositions ont été prises notamment les prières.

De même, il ajoute que le responsable des collectivités de la préfecture de Dalaba est informé. Ces villageois, par la voix du maire, invitent les autorités actuelles à leur venir auv secours.

Jacques Kamano

624 50 82 79 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.