Damantang : « tout comportement qui s’éloignerait des missions régaliennes de la police doit être sanctionné avec énergie »

Print Friendly, PDF & Email

Lors du rassemblement des services de police ce vendredi 2 juillet 2021 dans l’enceinte du ministère de la Sécurité et de la Protection civile à Coleah dans la commune de Matam, le ministre Albert Damantang Camara a appelé les agents de police à montrer l’exemple dans leurs missions régaliennes. Une consigne qui s’inscrit dans le cadre du programme de bonne gouvernance du président Alpha Condé.

Faisant d’abord lecture du rapport du conseil des ministres, Albert Damantang Camara, a rappelé : « tout comportement qui s’éloignerait des missions régaliennes de la police, à savoir assurer la protection des populations guinéennes et maintenir l’ordre dans la cité, doit être sanctionné avec énergie », lit-il dans le rapport.

Parlant ensuite des réformes au sein de la police, spécifiquement celle des services de sécurité, le ministre déclare que la police guinéenne est en perpétuelle mutation.

« Il y a certaines choses qui ont été faites, on se félicite pour ça et il y en a qui restent à faire. Mais la police guinéenne n’attend pas forcément qu’il y ait des programmes de réformes. Elle est en perpétuelle mutation en fonction des nouveaux enjeux qui s’offrent à nous. Et je notifie ici simplement que chacun d’entre vous est engagé dans la voie de la réforme», déclare-t-il. Avant d’ajouter, pour terminer, que ce sont tous les secteurs du gouvernement qui sont concernés par ce programme de bonne gouvernance.

« Nous sommes en plein dans cette réforme. Pour le reste, c’est comme d’habitude. L’ensemble du gouvernement est engagé dans des réformes dans la qualification de son travail. Je souhaite qu’il en soit pareil pour la police et la protection civile. Le directeur vous déclinera ce qu’il a déjà fait, ce qu’il est en train de faire, ce qu’il a constaté et ce qu’il prévoit. Moi je vous trace le cas global. Il ne s’agit pas seulement de la sécurité. Tous les secteurs du gouvernement sont concernés par le programme de bonne gouvernance. Et comme nous, nous sommes les gardiens de la loi, nous sommes les gardiens de l’ordre public, nous devons montrer l’exemple en étant le premier secteur de gestion de ce pays qui se qualifie, qui fait la bonne gouvernance ».

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.