Connect with us

Politique

Damaro échappe aux magistrats : ‘’une décision commune sera prise…’’

Le chef de la Majorité présidentielle ne sera finalement pas une bouchée du dessert des magistrats de Guinée. Après le rejet par le bureau de l’assemblée nationale de la demande de la levée de l’immunité parlementaire du député Amadou Damaro Camara, chef du groupe parlementaire Rpg Arc-en-ciel, l’appareil judiciaire risque de connaître une paralysie.

L’association des magistrats de Guinée avait menacé de déclencher une grève générale si toutefois l’immunité parlementaire du Président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel n’est pas levée.

Hier, lundi 6 mai, le bureau de l’assemblée nationale a fait fi de cette menace et rejeté cette demande du parquet. Une décision qui pourrait entraîner une nouvelle paralysie dans le fonctionnement du système judiciaire.

Pour le moment, les magistrats n’ont pas officiellement réagi à la décision du bureau du parlement guinéen. Mais pour un magistrat que nous avons contacté, une rencontre sera organisée dans les prochains jours pour donner une suite à la décision du Parlement.

« Nous avons appris que le bureau de l’assemblée nationale a rejeté la demande de levée de l’immunité parlementaire que le parquet a déposée auprès de lui. Donc tout ce qu’on va vous dire, c’est que l’association des magistrats va se retrouver pour prendre une décision commune face à cette situation », a confié un magistrat qui a requis l’anonymat.

A rappeler que les magistrats reprochent au député Amadou Damaro Camara d’ingérence dans les affaires judiciaires et outrage à magistrat.

Thierno Sadou Diallo

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook