Connect with us

A la Une

Amadou Damaro sur la sortie de l’ambassadeur russe : ‘’vaut mieux avoir la Russie avec soi que contre soi’’

Le discours de vœux, mercredi dernier, de nouvel an d’Alexandre Bregadze, ambassadeur russe en Guinée au chef de l’Etat soutenant que ‘’la constitution n’est ni dogme, ni Bible, ni Coran’’ continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Dans un entretien accordé jeudi à la rédaction de Mediaguinee, le chef de file de la Mouvance présidentielle l’honorable Amadou Damaro Camara dit ne pas vouloir commenter ces propos non sans rappeler à l’opposition républicaine que mieux vaut avoir la Russie avec soi que contre soi.

Vaut mieux avoir la Russie avec soi que contre soi, c’est un pays membre du conseil de sécurité

« J’avoue que je n’ai pas de réaction sur ça, je ne suis ni juge, ni membre des affaires étrangères. J’ai peut-être une opinion, mais je ne vais pas commenter. Nous parlons tous les jours ici de ce qui se passe aux Etats-Unis, de ce qui se passe en France, de ce qui se passe ailleurs. Nos sommes aux aguets des autres de parler de chez nous (rires). Ce qu’ils (opposants, ndlr) oublient c’est que (rires) nous sommes un petit pays ! On est un petit pays ! Vaut mieux avoir la Russie avec soi que contre soi, c’est un pays membre du conseil de sécurité. Beaucoup de ceux qui parlent sont ceux qui en savent le moins », affirme le député.

Saisir Poutine ? Ces opposants croient que tous les pays du monde les regardent ici, ils ont d’autres chats à fouetter 

Sur la décision de l’opposition républicaine conduite par Cellou Dalein Diallo de saisir Moscou à propos du soutien avéré du diplomate russe à la modification de la Constitution, Damaro dit que Poutine (président de la Fédération de Russie, ndlr) va se demander « c’est où ça encore ? »

« Ils vont saisir [Vladimir] Poutine, mais Poutine (rires) même va se demander mais c’est où ça ? (rire) mais c’est où ça encore ? Ils croient que tous les pays du monde les regardent ici quoi, ils ont d’autres chats à fouetter », ironise-t-il.

Ci-dessous, l’audio de la réaction de l’honorable Amadou Damaro…

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    11 janvier 2019 at 14 h 02 min

    Bonjour Monsieur le Député, Honorable Damaro Camara. J’ai l’intime conviction que ceux à qui votre message est destiné ne vous comprendront jamais et c’est lamentable pour eux.

    Ils feront la même analyse classique de la géopolitique mondiale, exactement comme ils ont toujours géré de façon épidermique et maladroite tout ce qui vient en bien ou en mal du régime du RPG et de son Gouvernement.

    Peut être que les propos de l’Ambassadeur Russe ne représentent même pas forcément les vues de certains Diplomates accrédités actuellement en Guinée.
    Je n’en sais rien du tout.

    Mais comment peut-on ignorer la stratégie diplomatique et l’entêtement historique des Russes particulièrement dans la gestion des grandes crises politiques qui ont été suivies par le Conseil de Sécurité des Nations Unies depuis sa création ?

    Comment les Russes passeront-ils par pertes et profits leurs intérêts politiques et économiques actuels en Guinée, au motif que l’Opposition Guinéenne ne voudrait pas entendre parler de révision Constitutionnelle dans ce pays ?

    Un projet de référendum pour une modification ou un changement de la Condition en Guinée ? Qui, au Conseil de Sécurité des Nations Unies ou à l’Union Africaine et à la CEDEAO va s’y opposer et pour quelles raisons ?

    Quelle Loi internationale, le Gouvernement Guinéen ou le RPG, violeraient-ils en organisant un référendum pour consulter le Peuple sur une éventuelle révision de la Constitution en Guinée ? Absolument aucune.

    C’est de la propagande qui ne servira à rien du tout pour l’Opposition qui n’est pas capable de se mettre d’accord meme pour un programme politique minimum quelconque.

    Il faut être absurde pour inquiéter sur ce plan, le Président Alpha Condé et son Gouvernement.

  2. Ramsi

    12 janvier 2019 at 10 h 08 min

    Nous sommes un petit pays, mais nous meritons le respect de grandes pays !!! Sommes nous independent ou non alors mes chers compatriotes n’acceptons pas l’inacceptable. L’ambassadeur russe veux exciter notre president de façon demagogique et honteux pour un pays souverain

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter