Connect with us

A la Une

Damaro sur le gril : les magistrats n’excluent pas de le poursuivre pour ‘’outrage et diffamation’’

Au cours d’une conférence de presse, le président de l’association des magistrats Mohamed Aly Thiam, a annoncé la tenue d’une assemblée générale des magistrats le vendredi 12 prochain au cours de laquelle, ils vont statuer sur les différentes déclarations de l’honorable Damaro Camara. Ce dernier dans une sortie sur Espace Fm n’a pas fait du tout de cadeau aux magistrats guinéens autour de l’arrestation du Sotikèmo de Banankoro.

Selon lui, il sera question ce jour de se pencher sur une poursuite ou non contre Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire Rpg Arc-en-ciel.

A l’entame, Mohamed Aly Thiam, a dit que ‘’c‘est autant insupportable que le député, l’honorable Damaro Camara se prête trop bruyamment à ce jeu. Or, il est bien placé pour savoir que contre un magistrat indélicat, il y a un organe de sanction et des procédures de sanction. Il n’a donc pas besoin d’aller à la radio pour jeter l’anathème sur l’ensemble de la justice« .

« Il est vrai qu’il y a des magistrats qui font des fautes et qui commettent des manquements à la loi… et il (Damaro) le sait. Il sait qu’il y a eu des décisions qui sont prises contre des magistrats et qu’il y a surtout cette possibilité. Et il a participé à l’adoption du statut de la magistrature en tant que membre du CNT. Ce n’est pas seulement parce qu’on peut lui appliquer l’adage général « nul ne peut ignorer la loi » mais lui il a participé à l’adoption du statut des magistrats. Il en connaît le contenu et toutes les articulations« .

Mais il laisse la loi pour se livrer à une propagande que je ne peux même pas appeler politique, regrette M. Thiam.

‘’Puisque ce n’est pas fait, à mon avis, dans l’intérêt de son parti, il aurait pu très bien faire actionner contre les magistrats ou le magistrat indélicat, les processus prévus par la loi, pour mettre fin à de tels manquements. L’association des magistrats ont parfaitement le droit d’attaquer monsieur Damaro pour outrage, diffamation et pour injures. Et qu’il n’oublie pas qu’il a fait hors session, sa protection c’est en session. Je crois qu’il y a lieu là d’apprendre aussi à connaitre la loi. L’Immunité parlementaire a deux volets en session et hors session« , insiste le magistrat.

Ajoutant que Damaro ‘’devrait faire très attention parce que bientôt, je vais convoquer une assemblée générale des magistrats, le 12 avril prochain pour que nous statuons sur les différentes déclarations qu’il a faites dont nous avons des copies afin de voir dans quelle mesure, nous allons engager une poursuite judiciaire contre lui, en commençant par demander la levée de son immunité parlementaire ».

Si les magistrats ont comme d’habitude la générosité de considérer que c’est une attitude que nous devrions mépriser alors nous la mépriserons. Mais si cependant, les magistrats considèrent qu’il faut prendre au sérieux les propos de monsieur Damaro alors nous les prendrons au sérieux. Et pourquoi ? Les propos de monsieur Damaro, ce sont des propos qui incitent des citoyens à se révolter contre les magistrats, ce sont des propos qui portent atteinte à l’honneur et à la dignité des magistrats et de la magistrature ».

Par ailleurs d’exprimer son inquiétude, en ces termes : ‘’nous sommes inquiets pour la sécurité des magistrats(..) ».

 » A l’âge de monsieur Damaro, le respect de l’homme doit être primordial. Notre constitution a dit que la personne et la dignité de l’homme sont sacrées, on ne peut s’amuser avec à la mesure. Or qu’est ce qui se passe ? Monsieur Damaro croit non seulement qu’il est au-dessus de la loi, mais qu’il n’a pas d’obligation de respect vis-à-vis de cette catégorie professionnelle. Nous sommes outrés par les propos malveillants, irrespectueux de monsieur Damaro. Vous (Damaro) n’êtes pas député pour manquer de respect aux magistrats, votre mandat de députés ne vous donne aucun droit de manquer de respect aux magistrats« , fulmine Thiam sur un ton dépité.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter