Industries : Damaro visite le groupe SONOCO, fait la leçon au Ministère de Zénab

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Amadou Damaro Camara, en compagnie d’autres députés dont Zalikatou Diallo, vient d’enclencher un processus qui consiste à faire un tour dans les installations des complexes industriels. Cette visite guidée s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact avec les industriels. 

Ce mercredi 10 février 2021, ces parlementaires guinéens se sont rendus dans les locaux du groupe SONOCO, qui produit de nos jours de la farine (Moulins d’Afrique), des boissons (SALAM) et tant d’autres produits. Ce groupe emploie de nos jours, « 1000 travailleurs directs et 5000 travailleurs indirects. »

Après un tête-à-tête et une visite guidée, qui a duré plus de 2h dans les installations de l’usine des Moulins d’Afrique et des boissons SALAM, le président de l’Assemblée Nationale a fait savoir ceci : « C’est l’histoire de la personne elle-même qui n’a pas fait un jour d’école, qui est parti de son statut de vendeur de pain au concepteur, industriel de moulin. On appelle ça de Success-story qui mérite d’être encouragé, qui mérite d’être soutenu. »

Pour l’honorable Amadou Damaro Camara, cette visite s’inscrit dans deux volets : « Premièrement, je suis convaincu  que c’est dans les industries qu’il y a des richesses. Je suis convaincu que c’est dans l’industrie qu’il y aura de la valeur ajoutée. Et de deuxièmement, en tant que praticien, c’est de leur demander en quoi la représentation nationale peut les aider. Et enfin de visite, il y aura un rapport circonstanciel qui sera adressé au président de la République et au Premier ministre, chef du Gouvernement, et pour ce cas précis, au ministre de l’Industrie…Ce que nous allons faire pendant les débats d’orientation budgétaire, c’est d’inviter ces praticiens pour  venir partager avec nous, leurs préoccupations. Le PDG du groupe SONOCO a attiré notre attention sur quelque chose qui peut paraître banal. Depuis la création de cette industrie, ils n’ont jamais reçu une délégation du ministère de la Formation professionnelle pour pouvoir leur demander la question, quelle étaient leurs besoins, pour pouvoir adapter les besoins de formation aux besoins du travail, d’offre dans le pays. »

Le PDG de l’entreprise SONOCO, à sa prise de parole, a tout d’abord remercié le Bon Dieu, ses parents et ses collaborateurs qui l’aident sans relâche à réaliser toutes ces choses qu’on vient de visiter. Avant de faire cette invite tous les Guinéens, tous secteurs confondus : « Il faut qu’on montre si on veut on peut (…) Tout ce qu’on a visité, ce que j’ai pu faire, c’est de donner l’idée. C’est grâce aux cadres qui m’entourent et à l’accompagnement de l’administration publique et du président qu’on a pu réaliser tout ça. On peut dire, c’est pour le groupe SONOCO mais en réalité c’est pour nous tous, parce que tous ceux qui travaillent ici sont fiers de dire ‘’moi aussi, c’est ici je travaille et c’est là je gagne mon pain’’. On demande l’accompagnement de tous. », a indiqué Mamadou Saliou Diallo, président-fondateur du groupe SONOCO. Avant d’inviter d’autres opérateurs à faire comme lui dans d’autres secteurs, pour qu’on arrive à industrialiser notre pays.

Pour finir, le président de l’Assemblée Nationale a souligné que cette visite ne se limitera pas ici dans les jours qui suivent, il sera dans les installations des industries minières et agro-pastorales du pays.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.