(Dara-Labé) Labé : ils violent une femme et mettent fin à ses jours

Print Friendly, PDF & Email

Mardi dernier, c’est un corps sans vie d’une femme qui a été retrouvée dans la sous-préfecture de Dara-Labé, préfecture de Labé. Selon des témoins contactés par Mediaguinee, cette femme aurait été tuée la nuit par des inconnus. Après le constat des services de sécurité et des médecins légistes, la femme a été violée par ses bourreaux avant d’être tuée, témoigne Mamadou Bachir Diallo qui était sur les lieux du crime. « Lorsque le corps a été découvert sous le pont de Dara-Labé, les autorités ont été informées. Nous y sommes  restés jusqu’à l’arrivée des autorités, médecins et des agents de sécurité. Personne n’avait reconnu la femme assassinée. La gendarmerie et les médecins légiste, après autopsie, nous ont confié qu’elle a été violée puis assassinée quelque part avant d’être jetée sous le pont en allant vers le district de Kouraba. Elle n’avait aucune trace de blessure sur son corps sauf au niveau de ses parties génitales d’où l’idée d’un viol selon les médecins », dit un témoin joint au téléphone. Ajoutant que « finalement le corps a été inhumé a côté  du pont ». Interrogé, le premier responsable du district de Kouraba a laissé entendre qu’une enquête a été ouverte pour retrouver les coupables et éventuellement retrouver les parents de la femme. Histoire de mieux dessiner son profil.

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.