De nouvelles barricades à Boké : le nouveau préfet à l’offensive pour « rétablir l’ordre » dans la cité

Print Friendly, PDF & Email

72 heures seulement après le Forum autour des informations sur les fonds du développement économique local (FODEL) et de l’ANAFIC récemment alloués aux collectivités de la Cité minière de Boké, des inconnus ont érigé la nuit dernière des barricades le long des artères du Lycée Filira et Dembaya, l’une des zones sensibles de la commune urbaine de la préfecture de Boké comme l’illustre la présente image.

Ce matin donc, plusieurs boutiques et magasins restent encore fermés à cause de ces troubles nocturnes. Toutes choses qui affectent légèrement le commerce, la circulation routière, l’administration.

A l’heure, le nouveau préfet dans une opération test, a sillonné les foyers de tensions et promis de sévir contre les fauteurs de troubles ainsi que leurs acolytes dans sa nouvelle juridiction géopolitique.

Déjà, les citoyens continuent de vaquer paisiblement à leurs affaires quotidiennes.

Au moment où nous mettions en ligne cette nouvelle, le préfet Hassane Sanoussy Camara fonce sur les communes rurales de Kolaboui et Sangarédi pour, dit-il, « rétablir l’ordre dans la Cité ».

Mamdouba Camara, correspondant à Boké

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.