Début du ramadan, ce vendredi, en Guinée : ”si les dirigeants et responsables religieux nous disent de jeûner, il faut l’accepter” (Elhadj Badrou)

Print Friendly, PDF & Email

À l’image de leurs coreligionnaires du monde entier, les fidèles musulmans de Guinée vont débuter ce vendredi, 24 Avril le ramadan. Pour Elhadj Badrou Bah, imam de la grande mosquée de Labé, ”si les dirigeants et responsables religieux nous disent de jeûner il faut l’accepter”. Cassant ainsi la tradition guinéenne qui consistait à jeuner 24 heures après la Mecque. Une idée révolue mais qui a encore la peau dure parmi les fidèles. Face à cette situation qui risque de se répéter cette année, le premier Imam de Labé, lancé un appel à tous les musulmans de Guinée, de débuter le jeûne le même jour.

”Depuis des années, nous ne commençons pas ensemble le ramadan et nous ne célébrons pas la fête le même jour. Alors que la religion nous apprend qu’on ne peut pas tous voir le croissant lunaire le même jour à cause des conditions météorologiques. Mais on nous a dit que si quelqu’un de confiance nous dit qu’il a vu le croissant lunaire, de croire et jeûner. Si nos responsables religieux nous disent de jeûner, il faut accepter. Cette fois, nous demandons à tout le monde de jeûner le même jour et finir le même jour, rien n’est plus beau que ça”, demande le très respecté Elhadji Badrou Bah.

À noter que cette année le mois de ramadan sera observé dans un contexte très particulier. A cause du covid-19, tous les lieux de cultes sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

620 44 25 83

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!