Décès à Paris de l’ancien secrétaire général de l’OUA le Togolais Edem Kodjo

Print Friendly, PDF & Email

Edem Edouard Kodjovi Kodjo n’est plus. L’ancien Premier ministre togolais et également ancien secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) est décédé vendredi à Paris à l’âge de 82 ans. Qui était Edem Kodjo ?

Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine de 1978 à 1983, il fut Premier ministre du Togo à deux reprises, du 23 avril 1994 au 20 août 1996, puis du 9 juin 2005 au 20 septembre 2006. Il a également été gouverneur du Fonds monétaire international (FMI) de 1967 à à 1973.

Edem Kodjo a marqué la vie du Togo pendant plusieurs années. Ancien collaborateur de Gnassingbé Eyadèma, M. Kodjo a été un des dirigeants du Rassemblement du peuple togolais (RPT), alors parti unique. Il a été ministre de l’Économie, puis des Affaires étrangères dans les années 1970.

Edem Kodjo a marqué la vie du Togo pendant plusieurs années. Ancien collaborateur de Gnassingbé Eyadèma, M. Kodjo a été un des dirigeants du Rassemblement du peuple togolais (RPT), alors parti unique. Il a été ministre de l’Économie, puis des Affaires étrangères dans les années 1970.

Son opposition à l’autoritarisme du parti-Etat vers la fin des années 1970 lui a valu un exil en France. Mais au début des années 1990, Edem Kodjo est revenu sur la scène politique togolaise avec le parti Union togolaise pour la démocratie (UTD).  C’est à ce titre qu’il a été désigné candidat unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 1993. Mais il ne participera pas à cette élection, sa candidature ayant été retirée par Léopold Gnininvi alors qu’il était en pleine campagne.

Lors des élections législatives de 1994, l’UTD obtient 7 sièges sur 81. En mésentente avec Me Yawovi Agboyibo, Edem Kodjo s’allie avec le RPT et a été nommé Premier ministre. Il occupa ce poste jusqu’en 1996.

C’est alors qu’il avait décidé de renforcer son parti grâce à la fusion avec trois autres partis d’opposition. D’où la création de la Convergence patriotique panafricaine (CPP).

Après la mort de Gnassingbé Eyadèma en 2005, son fils, Faure Gnassingbé a pris le pouvoir et en pleine marasme politique, Edem a été nommé Premier ministre le 9 juin 2005. Il devrait former un gouvernement et rétablir le calme dans un pays qui vient de perdre des centaines de ses fils dans des exactions politiques.

Pax Africana 

En 2009, Edem Kodjo a fait publiquement ses adieux à la politique du haut de ses 71 ans. Depuis, il était resté Conseiller du Chef de l’Etat togolais jusqu’à la crise sociopolitique du 19 août 2017. Mais il a créé la Fondation Pax Africana regroupant plusieurs anciens Chefs d’Etat et de gouvernements africains pour réfléchir aux questions de paix sur le continent.

En divergence de vue avec le régime sur la gestion de la crise sociopolitique d’août 2017, Edem Kodjo a rompu les ponts avec le pouvoir de Lomé en 2018. Ensuite ses problèmes sanitaires ont commencé. Il a été évacué sur Paris pour être pris en charge. Mais la maladie a fini par avoir raison de lui.

Source : Togotopnews

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!