Décès de Me Salif Kébé : “que Dieu lui pardonne ses erreurs, ses fautes ici-bas” (Faya)

Print Friendly, PDF & Email

Les messages de condoléances continuent de tomber suite au décès brutal, ce vendredi, de Me Amadou Salif Kébé, président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni).

L’opposant Faya Lansana Millimouno du Bloc libéral (Bl), contacté par Mediaguinee, a prié pour le repos de son âme.

« Je ne parle pas en tant qu’homme politique mais en tant que croyant pour premièrement souhaiter que son âme repose en paix et aussi pour prier que Dieu lui pardonne ses erreurs, ses fautes ici-bas. Je présente mes condoléances les plus attristées aux membres de sa famille biologique”, déclare-t-il au bout du fil.

Me Salif Kébé, désormais ancien président de la Ceni est décédé à l’hôpital Donka des suites de maladie. Sa dernière apparition publique a été le 1er avril dernier lors de la proclamation des résultats provisoires des élections législatives du 22 mars dernier. Ce scrutin avait été boycotté par les principaux partis de l’opposition qui ont parlé de « fichier électoral corrompu ».

Elisa Camara

+224654957322

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Le contenu est protégé !!