Décès de M’Mah Sylla : « à Tunis, elle est morte après sa 2é opération » (père)

Print Friendly, PDF & Email

Alors qu’il y a à peine un mois il lançait un appel à l’aide pour sauver sa fille, c’est un Mamadou Bhoye Sylla résigné que nous avons rencontré ce dimanche 21 octobre à Entag. Lui qui avait fondé tous ses espoirs en sa fille aînée pour lui venir en aide dans la prise en charge de ses huit autres enfants vient de voir ses rêves pour elle brisés à tout jamais.

Évacuée en Tunisie grâce au Président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya, M’Mah Sylla subira deux autres opérations dont la deuxième lui sera fatale.

Selon son père Mamadou Bhoye Sylla, M’Mah Sylla était heureuse après sa première opération
« Quand elle est partie en Tunisie, on lui a fait une première opération qui avait réussi. Elle était si heureuse qu’elle avait fêté son anniversaire. Après son anniversaire, elle nous avait même dit que l’opération s’était bien passée. Mais depuis qu’ils lui ont fait cette deuxième opération, plus rien n’allait. Pendant 24 heures, elle n’avait pu ouvrir les yeux. À peine les 24 heures écoulées, on nous apprend son décès », a-t-il déclaré à Mediaguinee.
Attristé mais résigné, Mamadou Bhoye Sylla réclame justice pour sa fille : « Aujourd’hui, je prie que son âme repose en paix. Puisse Dieu aider et préserver tous ceux qui nous ont soutenu et prié pour elle. Je prie Dieu qui’Il lui soit Miséricordieux. Ensuite, je voudrais que la justice me vienne en aide afin que ces personnes (les médecins qui l’ont violée) soient jugées et que justice soit rendue comme il se doit », a-t-il souhaité.
Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.