Décès de M’Mah Sylla : trois médecins inculpés et détenus à la Maison centrale (parquet)

Print Friendly, PDF & Email

La mort à Tunis samedi, dernier de la jeune fille M’Mah Sylla, qui a été droguée, violée et opérée par des médecins dans une clinique de Conakry a ému tout le pays. Un appel à la justice a fusé de partout. Aussi bien dans les médias que sur les réseaux sociaux. Dans la matinée, le Premier ministre Mohamed Béavogui a instruit la ministre de la Justice d’accélérer l’enquête. Le Parquet du Tribunal de Première instance de Mafanco a, dans un communiqué dont Mediaguinee détient copie annoncé que trois médecins Patrice Lamah, Daniel Lamah et Sébory Cissé ont été entendus, inculpés et placés en détention à la Maison centrale de Conakry depuis le 14 octobre dernier. Lisez 👇👇

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.