Dédicace des ouvrages de feu Capitaine Karifa Traoré : « les histoires de l’auteur sont très intéressantes » (Sansy Kaba Diakité)

Print Friendly, PDF & Email

Dans un entretien qu’il a accordé à mosaiqueguinee.com, ce mardi 08 décembre 2020, le directeur de la maison d’édition l’Harmattan Guinée Sansy Kaba Diakité, a évoqué les deux ouvrages de feu capitaine Karifa Traoré.

Il s’agit des ouvrages intitulés : ‘’Chants et légendes mandingues’’ et ‘’Marqué par l’amour et la haine’’, dont la cérémonie de présentation et de dédicace est prévue pour demain mercredi 09 décembre 2020, à 16 heures à l’hôtel Onomo, à Conakry. Lisez plutôt !

De la présentation des ouvrages “chants et légendes mandingues’’ et ‘’Marqué par l’amour et la haine’’?

C’est dans le cadre d’un vaste programme qu’on a, pour présenter les auteurs guinéens au public guinéen. Cela s’appelle les Mercredis de l’harmattan. C’est à dire depuis quatre mois, nous accueillons le public pour parler de littérature guinéenne et présenter les ouvrages. Les deux ouvrages dont on parle, il s’agit de “Chants et légendes Mandingue” ” Marqué par l’amour et la haine’’ du feu Karyfa Traoré. Cet auteur était un passionné du livre et de la lecture. Il était un retraité des forces de défense et de sécurité. Il était aussi très passionné par l’écriture avec ses manuscrits. Donc aujourd’hui, ses enfants se sont regroupés pour nous faire parvenir les manuscrits de leur père, afin de les faire éditer. On a trouvé que les manuscrits étaient de qualité. Donc, on pouvait les présenter et les mettre dans une collection qu’on appelle “Ecrire l’Afrique-Guinée”. C’est pourquoi nous rentrons dans la promotion de ces deux ouvrages.

Du contenu des ouvrages de Capitaine Karifa Traoré ?

Ses ouvrages nous parlent de nos terroirs, de nos légendes, de nos chants. Ils décrivent nos villages, nos villes, c’est quelque chose d’exceptionnel. C’est une description du Manding, des réalités guinéennes, nos coutumes. L’auteur s’est sacrifié pour cela. C’est un travail de recherche. Il a partagé cette vie très riche avec le monde. Tandis que “Marqué par l’amour et la haine” c’est un roman, un récit, il a raconté comment il a été marqué par sa mère, par l’amour, par la haine. C’est quelqu’un qui avait été arrêté lors du coup Diarra. Donc, il a décrit les choses. C’est très bien écrit. Partout on a l’amour, il y a la haine. Les histoires de l’auteur sont très intéressantes.

Du concept “Mercredi du Livre” ?

Dans le monde, les cinémas sortent les grands films les mercredis. Dans la tradition, les parents et les enfants viennent dans les salles de cinéma dans l’après-midi de chaque mercredi pour se détendre. Mais nous, nous avons décidé d’inviter le public guinéen de venir lire, écrire et écouter les mots. Donc chaque mercredi, on se réunit pour parler de la littérature guinéenne et ses nouveautés. Pendant cette pandémie, on a eu plusieurs nouveautés qui seront présentées au public guinéen. Pour cette crise sanitaire, les auteurs étaient dans les maisons confinées. Ils ont saisi l’occasion pour écrire. C’est le moment de venir les découvrir.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.