Déguerpissement à Conakry : ‘’c’est dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie’’ (Ibrahima Kourouma)

Print Friendly, PDF & Email

Le département en charge de la Ville et de l’aménagement du territoire en collaboration avec le gouvernorat de Conakry a déclenché ce samedi, 30 janvier 2021, une vaste campagne de dégagement des encombrants physiques sur le long des routes des communes de Conakry.

C’était sous la présidence du ministre Dr Ibrahima Kourouma qui avait à ses côtés le gouverneur de Conakry, général Mathurin Bangoura, de la Mairesse de Kaloum, Hadja Aminata Touré et de plusieurs cadres techniques du ministère de la ville et du gouvernorat.  

Selon le gouverneur de la ville de Conakry, cette opération vise à débarrasser les communes de sa juridiction tous les encombrants physiques qui, non seulement empêchent les populations de mieux se mouvoir, mais aussi et surtout qui donnent un mauvais visage à la capitale guinéenne.

 « Tous les endroits qui seront dégagés seront aménagés. La route qui descend vers la présidence par exemple sera très bientôt aménagé. Je vais d’ailleurs déposer dès aujourd’hui les agrégats pour que les travaux commencent demain dimanche. Tous les endroits qu’on est en train de dégager aujourd’hui seront aménagés et les travaux ne tarderont pas. Avec la commune de Kaloum, nous allons faire des pavés et ce sont ces aménagements qui vont empêcher les gens de se réinstaller. Aussi, il y aura des droits qui seront transformés en parkings payants pour permettre aux gens de bien garer leurs engins », dira-t-il entre autres.

Quant à  Hadja Aminata Touré, mairesse de Kaloum,  elle s’est réjouie de l’initiative, avant d’annoncer que dès lundi, les actions vont commencer.

« Comme vous le savez, nous avons une station d’émission de pavés où nous produisons pour le moment 3000 à 4000 pavés jour. Donc dès lundi, nous passerons à l’acte, c’est-à-dire nous allons commencer avec le pavé et ensuite, nous allons aménager les espaces. Parce qu’une ville sans espace vert est une ville morte. »

Pour sa part, le ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire a tenu à planter cette action dans son contexte, avant d’annoncer que ladite campagne durera trois (3) semaines.

« Je voudrais d’abord signifier ici que le ministre de la ville et de l’amenagement du territoire sur instruction du Président de la République, Pr Alpha Condé entreprend cette grande campagne de dégagement des encombrants physiques sur les chaussées des routes. Que se soient des kiosques, conteneurs et même des maisons, s’ils sont dans des positions qui encombrent la circulation, seront dégagés. Et cela va naturellement dans l’amélioration des conditions de vie des populations. Donc aujourd’hui, ce qui se passe est le lancement de la vaste campagne de déguerpissement qui va durer trois (3) semaines sur l’ensemble des cinq (5) communes de Conakry. »

Poursuivant, il dira que « pour la journée d’aujourd’hui, la campagne a été lancée dans les communes de Kaloum, Dixinn et Matam. Et dans une semaine, elle (campagne) sera lancée à Matoto et à Ratoma. Je tiens à informer que c’est une action d’envergure et je voudrais que chaque guinéen montre son civisme et son caractère citoyen pour que ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui, se passe dans les meilleures conditions. Ce qui est d’ailleurs salutaire, c’est qu’avant même que nous arrivions par endroits, les uns ont déjà commencé à enlever leurs kiosques et conteneurs. Des quartiers comme Matoto, Dixinn et Matam, certains citoyens ont déjà dégagé les lieux parc qu’ils savent réellement qu’ils se sont installés de façon illégale. Voilà un peu ce qui nous amène aujourd’hui à lancer cette grande campagne pour que visage de la ville change. »

Youssouf Keita

+224 666487130        

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.