Déguerpissement : le bulldozer du Ministère de la ville en action, à la SIG Madina

Print Friendly, PDF & Email

Lancée le 30 janvier dernier, la vaste campagne de dégagement des encombrants physiques sur le long des routes des communes se poursuit à Conakry. Ce mercredi, 17 février, les machines en charge de dégager étaient en action à la SIG Madina (fief du pouvoir), dans la commune de Matam.

C’était en présence du la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma qui avait à ses côtés le gouverneur de la ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura et de plusieurs autres cadres techniques.

Après le lancement de l’opération à l’intérieur de cet endroit (SIG Madina) où plusieurs magasins et kiosques illégalement installés seront dégagés, certains commerçants ont prié le ministre et le gouverneur de la Ville de Conakry de leur accordé la journée d’aujourd’hui, le temps pour eux de faire sortir toutes les marchandises.

Une doléance qui a été acceptée dans la mesure où ils (commerçants) ont, eux-mêmes commencé la démolition. « Ils ont commencé à monter les murs à partir des limites indiquées. Ils ont souhaité qu’on leur laisse la journée d’aujourd’hui, le temps pour eux de terminer la démolition », dira le ministre Kourouma, avant de préciser que ce déguerpissement est une opération instruite par le Président de la République.

« Je voudrais signaler que c’est une activité instruite par le Président de la République, Pr Alpha Condé. Il ne fait pas de distinction entre les populations guinéennes. Le dégagement de ces encombrants et de tous ceux qui occupent les emprises est fait pour deux choses. La première, c’est la sécurité des populations. La seconde chose, c’est l’amélioration du cadre de vie du guinéen (…) La mission que nous avons, nous l’a faisons de façon très claire et de façon très honnête pour éviter que l’un ou l’autre se sente brimé. »

Poursuivant, il dira à la population que cette action ne vise personne. « Je remercie la population pour son accompagnement et il faut qu’elle comprenne que cette action que nous menons ne vise personne. Nous voulons seulement améliorer le cadre de vie du guinéen. Nous voulons faire en sorte que tous les Guinéens bénéficient de ce qui appartient à l’Etat notamment les trottoirs et les emprises des routes. C’est pourquoi, je demande à la population de respecter les limites. Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on vienne démolir mais, si c’est nécessaire pour que tous les Guinéens profitent, nous sommes obligés. »

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Conakry a mentionné que cette opération en cours dans les différentes communes de Conakry n’est orientée contre personne.

« C’est une décision du gouvernement sur instruction du chef de l’Etat Alpha Condé. Ce qui est en train d’être fait, c’est pour le bien-être de la population de Conakry. Le coup d’envoi a été donné dans la commune de Kaloum qui abrite le palais présidentiel. L’aménagement a déjà débuté à Kaloum, les lieux déguerpis sont en train d’être restaurés, c’est la même chose qui va se passer dans les autres communes », dira Général Mathurin Bangoura.

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.