Démission du ministre de la Justice : réaction du FNDC (communiqué)

Print Friendly, PDF & Email

Le Front National pour la Défense de la Constitution prend acte de la démission du Ministre de la Justice Garde des Sceaux, Maitre Cheick SAKO. Parmi les raisons invoquées par le Ministre SAKO  figure son opposition à une modification ou changement de la Constitution guinéenne qui vise à permettre à Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir au-delà de 2020.

Cette décision salutaire du Ministre vient confirmer les soupçons portés contre le Président de la République à vouloir modifier ou changer la constitution pour se maintenir au pouvoir à vie.

En tout état de cause, le FNDC se félicite du sens élevé de la responsabilité qui caractérise cette décision hautement symbolique d’un des ministres parmi les plus importants de la République de Guinée.

Cela vient confirmer, si besoin y est, la justesse du combat que nous menons pour le respect de l’ordre constitutionnel et la défense des acquis démocratiques chèrement conquis par le vaillant peuple de Guinée.

Nous profitons de cette occasion pour lancer un appel aux autres membres du Gouvernement et ceux des Institutions de la République pour qu’ils se désolidarisent de ce projet maléfique de troisième mandat.

Nous appelons également le peuple de Guinée à l’union sacrée pour déjouer les manœuvres éhontées des promoteurs de ce projet ignoble qui n’honore pas la Nation guinéenne.

 Conakry, le 27 mai 2019

La Coordination Nationale

Le chargé des Opérations

Ibrahima DIALLO

 

1 Commentaire
  1. CONDÉ ABOU 2 ans il y a
    Repondre

    Porototo. Cela va changer quoi ? Absolument rien du tout. Qui est irremplaçable dans une administration ? Personne.

    En Afrique comme en Occident, l’adage dit que la démocratie n’a jamais été un long fleuve tranquille. La vie est ainsi faite, mais elle ne s’arrêtera pas du tout. C’est aussi simple.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.