Audit du contrôle interne et du pilotage d’activité : des cadres de la Direction nationale des Impôts en formation

Print Friendly, PDF & Email

Pour accompagner l’amélioration de la gestion des finances publiques en République de Guinée, la Direction Nationale des Impôts (DNI) a lancé lundi, dans un réceptif hôtelier de la place, une formation de cinq jours, au profit de 30 cadres de ladite Direction, autour du thème “Audit du contrôle interne et du pilotage d’activité”. Cette formation, organisée dans le cadre du Projet d’Appui aux Corps de Contrôle et de l’Administration Fiscale (PACAF) est cofinancée par l’Union Européenne et l’Expertise France.

Présent à cette cérémonie, le Directeur National des Impôts (DNI), Aboubacar Makissa Camara, a indiqué que « depuis 2016, la Direction Nationale des Impôts (DNI) en relation avec le Ministère du Budget (MB) sous le leadership du Premier ministre et du Président de la république, s’est engagé dans un vaste chantier de réforme lié aux activités de la DNI. C’est dans ce cadre que la coopération avec le PACAF a été initié, et qui a pour objectif d’accompagner notre administration à la formation mais aussi dans le développement des outils de contrôle interne d’inspection et de pilotage des activités de la direction ».

Et d’ajouter :  « dans cette perspective, que le cadre organique de la DNI a été bâti, il est important que la mise en œuvre et l’opérationnalisation des outils de contrôle de gestion mais aussi d’inspection et de pilotage soient concédées à nos cadres qui sont prédestinés à assurer des responsabilité…pour que l’activité fiscale soit mieux organisée, pour atteindre l’objectif qui est de mobiliser et de sécuriser les recettes. Mais aussi de permettre à nos responsables, à nos dirigeants de pouvoir engager des réformes de sécurisation, de transparence budgétaire pour la meilleure utilisation des recettes mobilisées à cet effet ».

Pour le conseiller politique au Ministère du Budget, Kourouma Joseph Kavana, l’objectif de cet atelier c’est faire en sorte que « l’inspection générale des services fiscaux et les différentes structures sachent qu’il y a des objectifs qui leur sont assignés avec des indicateurs de performances, pour s’impliquer dans la mise en œuvre de ces objectifs. C’est cela que je suis venu réaffirmer au DNI ».

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.