Des corps habillés chez Koundouno : ”sa femme a été menacée d’indiquer le lieu de refuge de son mari’’

Print Friendly, PDF & Email

Le domicile privé du responsable des stratégies du front national pour la défense de la constitution (FNDC), Sékou Koundouno, a reçu la visite des hommes en tenue ce mercredi. Alors qu’à la veille le parquet de Dixinn l’annonçait sur une liste de personnes activement recherchées, 

L’information a été relayée par l’antenne national du FNDC sur sa page Facebook.

« Des agents des unités de police de la BRB, BRI ET BAC lourdement armés au domicile du camarade Sékou Koundouno. Ce dernier absent, sa femme a été menacée d’indiquer le lieu de refuge de son mari avant de se faire voler son téléphone par un des agents », lit-on sur ladite page.

Hier, le coordinateur du FNDC a fait savoir qu’aucun membre du FNDC ne répondra à la convocation d’une justice partiale tant que les mandats émis par un juge contre le commissaire Aboubacar Fabou Camara et le commandant de la BRI Mohamed Lamine Simankan ne sont pas exécuté, car à une loi injuste nul n’est tenu obéir »

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.