Des femmes de Matam chez le Kountigui Elhadj Souna : ‘’il a trouvé le fauteuil vide’’

Print Friendly, PDF & Email

Un groupe de femmes de la commune de Matam a rendu visite ce dimanche, 24 novembre au tout nouveau Kountigui de la Basse Guinée Elhadj Nana Souna Yansané pour lui apporter son soutien dans sa nouvelle fonction.

Pour Saran Magassouba, directrice communale de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance de Matam, le kountigui Souna est un homme sage.

« Nous sommes venues saluer le Kountigui Elhadj Souna Yansané. Tout ça parce que c’est un homme sage, un homme digne de nom, l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Donc c’est un homme qui doit faire notre problème, puisque comme il vient lui-même de le dire il est ici pour la cause des femmes. On sait que la femme c’est le baromètre de la vie. Si la femme est dans les conditions meilleures, on aura le développement. Le développement, c’est grâce aux femmes. Donc si je ne m’abuse, les femmes doivent être écoutées, les femmes doivent être autonomisées pour le bien-être de leurs êtres. Donc nous les femmes, c’est pourquoi on a jugé utile de venir saluer notre Kountigui ce matin. L’avenir appartient à la jeunesse et aux femmes », explique-t-elle.

Puis se prononçant sur la polémique autour du trône de Kountigui, elle confie : « Comme lui-même il le dit, il n’a trouvé personne, le fauteuil était vide. Donc il n’a déplacé personne, il n’est contre personne. C’est sa volonté que nous regardons et c’est sa volonté que nous soutenons ».

Plus tôt, les présidentes des 38 quartiers de la commune de Matoto ont rendu visite dans la matinée au tout nouveau Kountigui.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.