Des guérisseurs traditionnels chargent le Ministère de la Santé et présentent l’échantillon d’un produit contre le Covid-19

Print Friendly, PDF & Email

Ce sont de graves accusations que la Fédération Guinéenne de l’Association des Guérisseurs Traditionnels et Arboristes vient de porter contre le ministère de la santé et de l’hygiène publique. Au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 8 mai à la maison commune aux journalistes, ces guérisseurs pointent du doigt certains cadres de ce département qui, selon eux, constituent un frein à leurs activités de lutte contre la pandémie en Guinée.  

En plus des cas de détournement de fonds et pratiques favorisant disent-ils à ternir l’image de leur corporation, ils soutiennent que toutes les propositions qu’ils font, sont rejetées.

« L’exclusion de la fédération par le ministère de la santé de toutes ses attributions statutaires, le refus de financement des projets présentés par la fédération, la formation grossière et fausse des projets au nom des tradi-praticiens et tant d’autres. Il y a beaucoup de personnes en Guinée qui n’aiment pas ce pays. Pourquoi les deux volets de la médecine (médecine traditionnelle et moderne) ? A travers le monde, la plupart des pays considèrent la médecine traditionnelle sauf la Guinée. Pourquoi ? A commencer par le Ministre de la Santé jusqu’au dernier cadre du département, personne n’aime la Guinée. C’est ce que la fédération veut montrer au président Alpha Condé », a dit son président.

Il dira ensuite « Concernant le Sida, la fédération a beaucoup fait pour guérir les malades. Après le VIH/SIDA, quand Ebola est arrivé en Guinée, la fédération a œuvré dans ce sens jusqu’à ce qu’elle a dit que Ebola ne passera pas par un tradi-praticien. Donc, pourquoi le Ministère rejette toutes les propositions que nous faisons », s’est interrogé Mamady Daman Traoré, président la Fédération Guinéenne de l’Association des Guérisseurs Traditionnelles et Arboristes.

En ce qui concerne la lutte contre le Covid-19, la fédération rappelle les vieux souvenirs du temps d’Ebola. Le Directeur Général de l’ANSS Dr Sakoba Kéita, et le secrétaire Général du ministère de la santé Sékou Condé, sont tenus pour responsables de l’exclusion des guérisseurs guinéens.

Pour Mamady Daman Traoré, « Le ministère de la santé trompe les bailleurs de fonds et trompe également la fédération. Sakoba Kéita a essayé de mal gérer le temps d’Ebola. Il a détourné 529 millions de gnf à la fédération et il a été convoqué au tribunal de Mafanco. Avec l’avènement de cette pandémie, c’est le même Sakoba Kéita (Directeur de l’ANSS ndlr) et Sékou Condé (SG du ministère de la santé ndlr) qui sont là encore. Est-ce-que dans ce cadre la fédération peut avoir son épanouissement en République de Guinée ? » s’est-il une nouvelle fois interrogé.

Devant un parterre de journalistes, la Fédération Guinéenne de l’Association des Guérisseurs Traditionnelles et Arboristes a présenté son produit contre le Coronavirus, appelé ‘’Léko’’ et fait à base de plantes. Elle demande l’attention du Président de la République afin d’avoir un fonds pour la production de plusieurs produits contre la pandémie ravageuse. Soulignant ensuite que le Ministère de la santé rejette ce produit qui, selon eux, a guéri 15 personnes qui présentaient les mêmes symptômes que ceux du Covid-19.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.