Connect with us

International

Des passagers refusent d’embarquer à bord du Boeing 737 MAX

Les compagnies américaines font toujours front derrière Boeing malgré la cascade d’immobilisations du 737 MAX. Pourtant, la panique gagne les personnels navigants et les passagers, un grand nombre refusant désormais d’embarquer à bord de cet avion ou réclamant de le clouer au sol après l’accident d’Ethiopian Airlines.

« Deux avions flambant neuf 737 MAX 8 se sont écrasés en cinq mois. Si la Chine cloue au sol ses 96 exemplaires de 737 MAX 8, alors SouthWest, American et United Airlines devraient rassurer le peuple américain sur le fait que leur flotte de 737 MAX 8 est prête à voler, ou alors les clouer au sol », fustige sur Twitter Eugene Gu, un habitant du Maryland.

United Airlines n’exploite pas de MAX 8, mais des MAX 9.

Angoisse nationale
Comme M. Gu, de nombreux Américains expriment sur les réseaux sociaux leurs doutes sur la fiabilité du 737 MAX 8 et cherchent des garanties des compagnies aériennes exploitant ce monocouloir, qui a représenté un tiers des bénéfices de Boeing en 2018.

#GroundBoeing737max8
Alors que plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et trois pays d’Asie ont fermé le ciel aux 737 MAX et que d’autres les ont cloués au sol, un hashtag #GroundBoeing737max8 (« clouer au sol le Boeing 737 MAX 8 ») a même été lancé sur Twitter pour que les autorités américaines fassent de même.

Quel est mon avion?
Les lignes téléphoniques des services clients de SouthWest Airlines et d’American Airlines sont, elles, saturées d’appels depuis l’accident dimanche d’un 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, qui s’est écrasé quelques minutes après son décollage, tuant les 157 passagers et membres d’équipage. Au téléphone, de nombreux passagers font un rapprochement avec la tragédie d’un autre 737 MAX 8 exploité par Lion Air, fin octobre, et refusent d’attendre les conclusions des enquêtes. Mon avion est-il un 737 MAX? Ai-je réservé sur un 737 MAX? Quelles sont les destinations desservies par le 737 MAX? sont les questions qui reviennent en boucle, selon les deux entreprises.

Changements de vol et annulations
« Nous recevons des questions de clients demandant si leur vol sera opéré par un Boeing 737 MAX 8 », explique Michelle Agnew chez SouthWest Airlines, dont les 34 appareils devaient normalement voler mardi. Si la réponse est positive, s’ensuit soit une demande de changement de vol, soit une demande d’annulation. « Nous ne remboursons pas de billet annulé et ne reprenons pas de billets non échangeables mais travaillons avec les clients voulant modifier leur billet », sans frais supplémentaire, indique Mme Agnew.

Jusqu’à 200 dollars de plus
Ce n’est pas le cas chez American Airlines, qui impose des frais pour toute modification ou annulation, indique un porte-parole. Les suppléments peuvent aller de 200 dollars pour des vols intérieurs, à 750 dollars pour des vols internationaux. Par ailleurs, « la peur » ne fait pas partie des raisons pour lesquelles les assureurs dédommagent les voyageurs en cas d’annulation de vol.

Informations en ligne
Pour un grand nombre de passagers, l’information sur le type d’appareil devant les transporter est disponible au moment de la réservation ou du choix du siège. Il est également possible de l’obtenir sur des sites spécialisés comme FlightStats.com ou SeatGuru.com. Mais il n’est pas exclu qu’une compagnie aérienne change d’appareil à la dernière minute.

Nervosité
Outre les passagers, la nervosité a également gagné les pilotes et personnels navigants. Le syndicat des personnels navigants (APFA), représentant des salariés d’American Airlines, a ainsi demandé à ses membres de ne pas monter à bord d’un 737 MAX 8 s’ils ne se sentent pas en sécurité.

Enquête de la FAA
L’agence fédérale de l’aviation américaine, la FAA, doit « conduire une enquête approfondie sur le 737 MAX », enjoint pour sa part l’AFA, un autre syndicat de personnels navigants, tandis que le syndicat des pilotes ALPA appelle à la « prudence ».

Les politiques s’en mêlent
Les appels demandant aux autorités américaines de clouer au sol les 737 MAX 8 se multiplient également chez les politiques. « La FAA devrait clouer au sol le 737 MAX jusqu’à ce que (…) nous soyons sûrs que l’avion est prêt à voler », préconise le sénateur républicain Mitt Romney sur Twitter. « La FAA devrait changer sa position et immobiliser cet avion aux Etats-Unis jusqu’à ce que la sécurité soit garantie », a également exhorté la sénatrice Elizabeth Warren, candidate à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine de 2020.

Réaction de Trump
Le président Donald Trump a lui déploré que les avions soient devenus « trop complexes » à piloter. Pour l’heure, la FAA réitère sa confiance au 737 MAX, s’en tenant à sa décision de demander à Boeing de modifier l’appareil, notamment sur son système anti-décrochage.

AFP

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook

  • Ebola en RDC, une urgence mondiale 19 juillet 2019
    Parmi les sujets d'actualité africaines développés dans les journaux allemands cette semaine, l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo, qui a atteint pour la première fois la grande ville de Goma.
  • Les ordures aggravent les inondations à Conakry 19 juillet 2019
    Les déchets qui s'accumulent dans les caniveaux empêchent les eaux de s'écouler. Les constructions anarchiques causent également des problèmes en période de fortes pluies.
  • Tueries en Ituri: un silence qui fait écho 19 juillet 2019
    Dans les artères de la ville de Bunia en RDC, des jeunes ont défilé avec la tête d'une jeune femme décapitée. Leur but était de crier leur détresse, tout en espérant des réactions de la part des autorités.
  • Le désarmement a commencé en RCA 19 juillet 2019
    Le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion est enfin dans sa phase exécutoire. Cinq groupes armés ont engagé le processus, selon la Minusca.
  • Helsinki : une "coalition de volontaires" pour l'accueil des personnes secourues en mer ? 19 juillet 2019
    Helsinki, la capitale finlandaise, a abrité jeudi (18.07.19), une réunion des  ministres de l'Intérieur de l'Union européenne pour discuter de l'accueil des personnes secourues en mer.
  • Le Sénégal mobilisé autour des Lions de la Teranga 19 juillet 2019
    Le Sénégal va affronter l’Algérie à 19 H temps universel pour le compte de la finale de la coupe d’Afrique des Nations. Tout le peuple est derrière ses Lions face aux Fennecs.
  • Urgence mondiale ou pas, la riposte contre Ebola se poursuit 18 juillet 2019
    L'Organisation mondiale de la santé a donc relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'urgence sanitaire mondiale. Une décision qui laisse le docteur et ministre congolais de la Santé sceptique.
  • La CPI confirme la somme des indemnités dont Thomas Lubanga doit s'acquitter 18 juillet 2019
    Outre quatorze ans de prison, la CPI avait aussi condamné, en 2012, Thomas Lubanga à verser 10 millions de dollars aux familles des victimes. Une décision confirmée, jeudi, par la Chambre d'appel.
  • La directrice de la police judiciaire limogée au Burkina Faso 18 juillet 2019
    L'affaire des corps de 11 personnes retrouvés sans vie dans les locaux de l'Unité antidrogue continue de défrayer la chronique au Faso. Depuis, des mesures disciplinaires ont été prises au sein de la police nationale.
  • Un nouvel état régional menace de voir jour en Ethiopie 18 juillet 2019
    Depuis l'arrivée d'Abiy Ahmed, en 2018, les pressions entre communautés se multiplient. Outre le conflit entre Omoros et Ahmaras, les Sidama viennent désormais s'ajouter aux dossiers urgents du Premier ministre.
  • Angie et ses drôle de dames 18 juillet 2019
    Les journaux commentent le "coup" d'Angela Merkel. La chancelière a réussi a placé ses deux alliées les plus fidèles à des postes clefs : exécutif européen pour Ursula von der Leyen et ministère de la Défense pour AKK.
  • Allemagne: quel est le programme anti-immigration de l'AfD ? 18 juillet 2019
    Connu pour ses sorties controversées, quel est le réel programme du parti d'extrême-droite en matière d’immigration ?
  • Rapprochement germano-russe lors d'un sommet en Allemagne 18 juillet 2019
    Malgré l'absence d'Angela Merkel et de Vladimir Poutine, pour la première fois depuis 2014, les ministres des Affaires étrangères allemand et russe se retrouvent ce jeudi à Bonn en Allemagne.
  • Oly Ilunga s'interroge sur les motivations de l'OMS 18 juillet 2019
    Après la décision de l'OMS de déclarer l'épidémie d'Ebola urgence sanitaire mondiale, Oly Ilunga, ministre congolais de la Santé, réagit sur notre antenne. Selon lui, sur le terrain, cela ne va rien changer.
  • Crise anglophone au Cameroun: des parlementaires allemands proposent une médiation 18 juillet 2019
    La crise dans les provinces anglophones s’enlise. C’est dans ce contexte qu’une délégation de parlementaires allemands a récemment séjourné dans le pays pour proposer une médiation aux protagonistes.
  • Soudan du sud: un système de plus en plus répressif 18 juillet 2019
    Amnesty International dénonce une campagne de harcèlement, d’intimidation et d’attaques contre les adversaires politiques du pouvoir en place à Juba, y compris à l’étranger.
  • Ebola déclarée urgence sanitaire mondiale 18 juillet 2019
    Les experts du Comité d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réunis en urgence mercredi, ont relevé le niveau de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola au rang d'"urgence" sanitaire mondiale.
  • CAN 2019 : Le Nigeria termine troisième 18 juillet 2019
    Dans la petite finale, les Super Eagles ont battu la Tunisie 1-0 et montent sur le podium. C'est la septième fois de l'histoire que le Nigeria termine troisième de la CAN.
  • Trump, un président raciste à la Maison Blanche? 17 juillet 2019
    Les derniers propos de Donald Trump au sujet de quatre élues démocrates à la peau foncée ont décidément du mal à passer. Par tweets interposés, le chef de la Maison Blanche les a accusées de haïr l'Amérique.
  • "Que c'était juste" pour Ursula von der Leyen 17 juillet 2019
    Les journaux allemands reviennent sur l'élection d'Ursula von der Leyen  à la tête de la Commission européenne. D'ici à son entrée en fonction le 1er novembre, elle doit constituer une nouvelle Commission.