Détention prolongée du colonel Mamadou Alpha Barry : “une façon de le tuer à petit feu” (Me Béa)

Print Friendly, PDF & Email

Poursuivi pour vol, l’ancien porte-parole de la gendarmerie nationale, colonel Mamadou Alpha Barry croupit à la maison centrale de Conakry depuis mars dernier. Une situation qui inquiète ses avocats qui demandent l’ouverture d’un procès ou la mise en liberté de leur client.

Joint par Mediaguinee, jeudi, l’un des avocats du colonel Barry, Me Salifou Béavogui a dit :”c’est depuis le mois de juin que l’instruction est terminée. Nous attendons l’ouverture de son procès. Voilà depuis 4 mois que nous sommes dans cette attente qui commence à devenir un cauchemar pour nous”. Rappelant que tout citoyen en conflit avec la loi a droit à un procès juste et équitable.

« Pour le moment, il bénéficie de la présomption d’innocence mais malgré tout il continue de rester en prison. On ne le libère pas, on ne le juge pas. Et toutes les demandes de mise en liberté que nous avons introduites depuis le long de ce procès au nombre de 4 ou 5 ont été rejetées. Et pendant ce temps il croupit en prison”.

Par ailleurs de souligner : ‘’c’est un homme important dans la république ce monsieur-là. Qu’est-ce qu’on lui en veut finalement ? On le juge ou on le libère parce qu’il a des arguments à faire valoir devant le tribunal. On ne peut pas continuer de le maintenir comme ça dans l’anonymat. Ça c’est une façon de le tuer à petit feu “.

Elisa Camara 

+224654957322

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.