Deux partisans d’Ebola-business condamnés par la Justice à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

Deux cadres guinéens reconnus coupables de détournement de fonds destinés à la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola ont été condamnés lundi par le tribunal de première instance de Mafanco lors d’une audience publique.

Déclarés coupables du délit de détournement, Aboubacar Sadio Fofana, en service à la cellule nationale de lutte contre Ebola, et son co-accusé Enerste Bakilé Guéma, en service au ministère de la Santé (en fuite au moment du jugement), ont été condamnés à deux ans de prison ferme pour l’un et deux ans de prison avec sursis pour l’autre, assortis de payement de 500.000 francs guinéens d’amende (68,1 dollars américains).

Le tribunal a également condamné les deux prévenus à payer 80 millions de francs guinéens (9.400 dollars) chacun à titre de dommages et intérêts pour les préjudices causés.

Dans les moments difficiles de lutte contre la maladie Ebola en Guinée en 2014, plus de 500 millions de francs guinéens, soit plus de 58.000 dollars, avaient été débloqués par la Coordination nationale de lutte contre Ebola pour la formation et la sensibilisation des guérisseurs traditionnels, largement impliqués dans cette stratégie de lutte contre la maladie.

Source: Xinhua

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.