Dévirement de salaires d’enseignants à Gaoual : ‘’il s’agit de 15 personnes qui sont introuvables’’ (DPE)

Print Friendly, PDF & Email

Depuis quelques heures, les informations selon lesquelles le Directeur préfectoral de l’éducation de Gaoual a procédé au dévirement des salaires des enseignants de cette préfecture circulent sur la toile.

Interrogé sur la question, le concerné (DPE de Gaoual), Kabinet Koita a tenu à préciser qu’il s’agit de 15 enseignants qui ne se trouvent nulle part dans les écoles de sa juridiction, mais qui continuent de recevoir leurs salaires par virement au niveau des banques. Donc pas tous les enseignants deGaoual.

« Ce sont des cas d’abandon de poste. Il ne s’agit pas de tous les enseignants de Gaoual, contrairement à ce que certaines personnes véhiculent sur la toile. Vous savez, Gaoual, c’est la préfecture qui a le plus grand besoin en enseignant. Au secondaire, on a un besoin de 93 enseignants et à l’élémentaire près de 300. Il se trouve que parmi ceux-là qui sont affectés ici au secondaire et à l’élémentaire, il y en a qui se sont présentés et ont disparu quelques temps après. Ils sont aujourd’hui ailleurs, mais ils continuent à toucher à leurs salaires au niveau des banques. J’ai tout fait avec certains au téléphone pour qu’ils acceptent de venir, mais en vain. Et comme ils sont restés sourds à mes appels, j’ai donc décidé de faire leur liste avant d’informer la préfecture qui a d’ailleurs salué l’initiative et j’ai ensuite rencontré le trésorier de Gaoual qui était aussi d’accord avec moi », dira-t-il.

Poursuivant, il dira que c’est après toutes ces démarches qu’il a écrit à son ministre pour l’informer de la situation. « Et j’ai la copie de cette correspondance que j’ai adressé à mon ministre. En plus de cette correspondance adressée au ministre, il y a aussi leur liste et leurs numéros de compte bancaire qui ont aussi été envoyés. Tous ces détails sont aujourd’hui avec le ministre. Pour être encore plus clair, je vous dirais qu’ils sont au nombre de 15 enseignants pour le moment qui sont dans cette situation. Donc leur cas se trouve maintenant au niveau du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. D’ailleurs, le ministre a annoté la lettre et l’a transmise aux ressources humaines qui, à son tour l’a envoyée au Ministère du Budget », mentionne-t-il, avant d’annoncer qu’il n’hésiterait pas un seul instant de dénoncer ces genres de comportement à sa hiérarchie.

Youssouf Keita

1 Commentaire
  1. Lamine Bah 4 semaines il y a
    Repondre

    Felicitations vous avez fait votre travail en rendant compte à votre hierarchie de l’abandon de poste par ces enseignants relevant de votre autorité. La balle est dans le camp de votre hierarchie.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.