Devons-nous être fiers des lettres de Macron adressées à Condé et Ouattara ?

Print Friendly, PDF & Email

L’Afrique a du chemin. De toutes les lettres de félicitations adressées aux dirigeants guinéen et ivoirien pour leur réélection, celles du président de la République française Emmanuel Macron suscitent assez de commentaires. Non pas pour leur longueur mais pour leur contenu. Au juste, Macron a joué avec les mots dans ces deux correspondances mais, le contenu reste le même avec des termes qui s’apparentent à de la directive donnée à nos chefs.

Si pour Alassane Ouattara, il a expressément utilisé le mot ‘’félicitations’’ à l’entame, pour Alpha Condé, il a préféré ‘’vœux de succès’’. Les deux veulent dire la même chose en diplomatie. Mais voilà ce qui frappe tout lecteur attentif : c’est la tournure des textes pour dire ce que lui Macron ressent de la gouvernance sous les tropiques.

Le président français –subtilement- se pose en vrai donneur de leçons en rappelant aux deux dirigeants africains ce qu’ils doivent faire pour leurs pays respectifs. En réalité, c’est comme si la France reste toujours cette puissance occidentale qui a un droit de regard sur les petites affaires de nos chefs. Et savoir que le président Ouattara a pris le premier vol pour Paris peut donner le tournis. Mediaguinee vous propose les deux lettres….

Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.