Cadre de dialogue inter-guinéen : « ceux qui ne sont pas là doivent être là… » (Lansana Kouyaté)

Comme nous l’annoncions, plusieurs responsables de coalitions politiques sont déjà dans la salle où le dialogue inter-guinéen sera d’un moment à l’autre officiellement lancé par le Premier ministre, Dr Bernard Goumou.

Parmi ces responsables de coalitions présents figure le patron du PEDN et de la Convergence Centriste pour l’Espoir (CCE), Lansana Kouyaté. Interrogé sur les motifs de sa présence audit dialogue, il a tenu à préciser :

« Je suis motivé par la perspective d’une vie plus tranquille, d’une vie plus paisible pour que la Guinée rentre véritablement dans l’ère de la démocratie. Vous savez que notre histoire est tumultueuse. Elle a connu des coups d’Etat à répétition, des coups d’Etat militaires, mais aussi des coups d’Etat constitutionnel, tout est arrivé. Est-ce que ça sera une transition de plus ou une transition qui va poser les jalons d’une paix dans la lecture claire de ce que les Guinéens veulent,  c’est-à-dire la démocratie, le développement. C’est-à-dire les fondamentaux pour une administration sérieuse pour faire de la Guinée un pays normal. On ne cherche pas l’extraordinaire, il faut que le pays soit normal et c’est ce qui est en train de se passer. Nous avons espoir qu’avec cette transition nous aboutiront à cela.  C’est ce qui motive notre présence. » 

Parlant de ses attentes, il a précisé : « il y a encore beaucoup à faire.  Je remercie le CNRD d’avoir pris l’initiative. Ceux qui ne sont pas là doivent être là.  Il faut qu’ils arrivent,  il faut qu’on se mette tous autour de la table. Il y a des pays qui ont connu des guerres, mais ça s’est toujours terminé autour de la table.  C’est un passage obligé… »

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.