Connect with us

Politique

‘’Diffamation par voie de presse’’ : libre, Lansana Diawara visé par une citation directe

Published

on

Lansana Diawara a été libéré ce mardi après avoir été présenté à un juge du tribunal de première instance de Dixinn.

Il est poursuivi par l’ancien ministre de la sécurité Alpha Ibrahima Keira pour diffamation par voie de presse.

Convoqué hier, lundi, 26 Novembre à la Direction nationale de la police judiciaire (DPJ), le coordinateur national de la Maison des Associations et ONG de Guinée, Lansana Diawara a été auditionné plusieurs heures avant d’être conduit au tribunal. Après plusieurs tours, il passera la nuit à la DPJ.

Au sortir du tribunal, son avocat, maître Thierno Souleymane Barry a indiqué que «  (…) l’audition de notre client a été faite autour du sujet. Et, monsieur le procureur a décidé de maintenir la poursuite contre notre client monsieur Lansana Diawara mais, par la voie de la citation directe et sur la base de loi sur la liberté de la presse. Et, vous savez très bien que c’est grâce à vous que nous avons de plus en plus eu cette victoire.

En diffamation, dès lors que le moyen de diffusion est par voie de presse, on ne peut plus employer le code pénal. (…) Donc, en présence d’une loi spéciale, la loi générale n’a pas application” a-t-il dit. Ajoutant que son client rentre libre chez lui.

« Donc, comme le dispose la loi sur la liberté de la presse, le parquet a 20 jours francs. Donc, excepté pour faire état. Mais, on sait très bien que cette affaire peut ne pas aller jusqu’à ce niveau-là. Elle peut si jamais et comme ça se doit, le plaignant voyant très bien que monsieur Lansana Diawara est de bonne foi, il n’a fait que reprendre, vous-même vous avez témoigné dans l’ensemble de vos publications, rien ne l’empêche de ne pas se retourner sur cette cause qui en fait ne va pas loin.

Nous sommes en Guinée, monsieur Lansana Diawara coordonne une plateforme qui a un programme de veille citoyenne. Donc, il n’a pas de haine contre personne. Voilà ce qui s’est passé. Donc, il rentre libre chez lui », poursuit-il.

Il faut rappeler que Lansana Diawara a été poursuivi pour diffamation par l’ancien ministre Alpha Ibrahima Keira après s’être interrogé sur la destination de certains biens du bureau du ministre au lendemain de sa passation de service.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités