Connect with us

Politique

Digitalisation de l’économie : la Guinée et les Emirats arabes unis signent plusieurs conventions de financement

Published

on

La République de Guinée et les Emirats arabes unis ont signé ce mercredi, 26 juin, quatre conventions de financement pour accompagner la mission d’appui à la mobilisation des ressources interne (MAMRI) et l’agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES).

Ces accords de financement signés par le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana et le chef de la délégation dépêchée par les Emirats Arabes Unis, le Dr Ali AL Khouri, s’inscrivent dans le cadre de la digitalisation de l’économie guinéenne.

Pour le Dr Ali Al Khouri, son pays va redoubler d’efforts pour que ces accords se traduisent en réalité concrète.

« Nous avons identifié plusieurs secteurs dans lesquels nous pouvons travailler avec la Guinée pour favoriser le développement économique et social du pays, au niveau des 22 pays de la ligue arabe, une grande stratégie de développement économique qui passe par la digitalisation, nous pensons qu’il est possible de répliquer cela d’abord en Guinée et plus globalement à l’échelle sous-régionale. Nous pensons que ce mode de fonctionnement est susceptible de favoriser le développement du système unique en Guinée. Nous avons particulièrement identifié des opportunités dans le domaine de la digitalisation, nous allons redoubler d’effort pour que les accords que nous avons signés se traduisent par des réalités très concrètes », a-t-il dit.

Le premier coût de ces accords s’élève à 75 millions de dollars et va permettre à la Guinée de construire un centre permanent de gestion des bases de données et va favoriser son développement économique social.

Le conseiller spécial du Premier ministre guinéen sur les questions économiques qui a participé à cette signature a précisé qu’un des accords concerne la gestion et l’identification biométrique en Guinée.

« Il y a eu aujourd’hui quatre accords dont un qui concerne le centre de gestion et d’identification biométrique des futures bénéficiaires, cela va engendrer des données dans lesquelles nous avons un accord avec une entreprise ALCOA des Emirats Arabes Unis, ils vont construire un centre de base de données, qui sera remplacé par un centre permanent de gestion de des données. La ligue arabe apporte donc son appui aux initiatives de la primature guinéenne dans le cadre de la mission d’appui à la mobilisation ressources interne et l’agence nationale d’inclusion économique et sociale », a dit Ansoumane Camara.

Ces accords viennent donc à point nommé, car le digital qui est un tremplin dans la gouvernance des pays, est l’une des priorités du gouvernement guinéen qui se bat pour que le numérique soit un moyen de gestion de son administration publique.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités