Diountou (Lélouma) : accusé de détournement et d’abus d’autorité, le maire se défend

Print Friendly, PDF & Email

Comme nous l’annoncions, ce sont dix (10) conseillers communaux sur les 17 de la commune rurale de Diountou, préfecture de Lélouma qui ont récemment démissionné de leurs fonctions.

Ces élus locaux accusent leur maire de détournement et d’abus d’autorité. C’est dans un document signé depuis le 23 septembre dernier, que ses 10 conseillers communaux démissionnaires ont rendu le tablier.

Joint au téléphone, le maire incriminé, Amadou Bennté Diallo balaie d’un revers de la main ces accusations portées contre lui.

« Personnellement, c’est le vendredi dernier que j’ai reçu ce document à travers le sous-préfet de Diountou. J’ai parcouru le document et j’ai vu la liste des démissionnaires à l’annexe et les motifs de leur démission. Mais sur la liste, il y a même certains qui sont malades et qui sont en traitement ailleurs qui figurent sur cette liste. Il y a même un des conseillers du nom d’EElhadj Souleymane Baldé qui est décédé et qui figure sur cette liste. Il y a quatre conseillers qui ont mentionné sur cette liste et qui ne font pas parti de leur complot. Ces démissionnaires parlent d’une affaire de détournement et de mauvaise gestion, chose qui n’est pas vrai. Je défie quiconque qui peut me prouver un détournement dont je suis impliqué », s’est-il défendu.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.