Diplomatie : brouille entre Bamako et Paris depuis la déclaration du Premier ministre malien Choguel Maïga à la tribune de l’ONU

Print Friendly, PDF & Email

Depuis des jours, nous assistons à une détérioration des relations entre Bamako et Paris, suite à la déclaration courageuse, à la tribune des Nations unies, de l’actuel Premier ministre malien, Choguel Maïga, qui a parlé d’abandon du Mali en plein vol par la France. Le président français, lors d’une sortie médiatique pour réagir aux propos du PM malien, s’est dit  choqué et a qualifié de honte de la part de ce qui, selon lui, ne serait même pas un gouvernement.

Comme il fallait s’y attendre, cette réplique de Macron a été largement commentée par la classe politique malienne qui trouve là une insulte faite au peuple malien et une atteinte à la dignité du Mali et des Maliens. 

Hier mardi 05 septembre 2021, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a convoqué l’ambassadeur de  France au Mali pour des explications sur des propos qu’il juge désobligeants.

Le président français va-t-il demander pardon au peuple malien ? C’est la question que tout le monde se pose. 

Affaire à suivre…

Moussa Oulen Traoré 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.