Connect with us

En Guinée

Diplomatie : la Guinée et Djibouti signent 3 accords de coopération dont l’exemption réciproque de visa

Published

on

Le président djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh poursuit sa visite d’Etat à Conakry. A cette occasion, dans la matinée de ce jeudi 17 octobre, les deux pays (Guinée et Djibouti) ont signé trois accords de coopération. Il s’agit de l’accord cadre de coopération économique, commerciale, culturelle, scientifique et technique, de l’accord pour les consultations diplomatiques régulières et un autre relatif à l’exemption réciproque de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et de service.

C’était en présence des deux Chefs d’Etat. Au sortir de la salle de signature, les ministères des Affaires Etrangères des deux pays se sont confiés. Selon le ministre djiboutien des Affaires Etrangères et de la coopération Internationale, Mahmoud Ali Youssouf, « cette visite du président Guelleh s’inscrit toujours dans cet état d’esprit de consolider l’intégration au niveau de l’Union Africaine, consolider les acquis dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays et d’aller de l’avant en direction d’une parfaite intégration de notre continent. Les distances géographiques ne nous ont pas empêchés de venir en Guinée après  8 heures de vol. Je pense que le président Alpha Condé aussi s’est engagé à venir à Djibouti. Le leadership du président Alpha Condé est reconnu sur tout le continent africain. La Guinée a présidé à la destinée de l’Union Africaine en la personne du président Alpha Condé et depuis cette présidence, la Guinée a acquis un autre objectif qui est reconnu par les autres pays africains », dira-t-il.

Poursuivant, il a apporté des précisons sur les accords signés en ces termes : « Nous sommes aujourd’hui heureux de savoir que nous avons signé un certain nombre d’accord. Nous allons travailler à la commission mixte qui doit se dérouler à Djibouti au mois de février prochain et d’autres accords seront d’abord étudiés et discutés pour que la visite du président Alpha Condé à Djibouti au mois de février soit couronnée de succès et à la clé, d’autres accords qui permettront de consolider les acquis des relations bilatérales entre nos deux pays. Aujourd’hui, nous avons signé un accord sur la consultation diplomatique, un accord cadre de coopération multi-sectorielle et un accord d’exemption des visas pour les passeports diplomatiques. Nous sommes en train de travailler sur un accord de coopération en matière portuaire. Nous travaillerons également sur un accord en matière de gestion des ressources hydrauliques et nous allons essayer d’aller de l’avant en matière d’énergie parce que c’est l’une des instructions de nos deux chefs d’Etat. Le président Condé a clairement indiqué que la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables est un facteur essentiel dans le développement des pays », dira entre autres le chef de la diplomatie djiboutienne.

Pour sa part, Mamadi Touré, ministre guinéen des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger a, après avoir remercié le président djiboutien pour cette visite a tenu à préciser : « Il y a deux volets à voir dans cette visite. Le premier volet, c’est bilatéral. C’est une opportunité de raffermir les relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays. Comme je le disais hier, ce sont deux Chefs d’Etat qui se consultent régulièrement lors des grandes rencontres. Mais cette fois-ci, ça été l’occasion de s’asseoir et de parler bilatérale. Le second volet, c’est que comme l’a dit tout à l’heure mon homologue djiboutien, il s’agit d’un rapprochement entre les régions parce qu’il faut que l’Afrique cesse d’être morcelée en pays de nord, de l’est et de l’ouest. Cette visite va contribuer à renforcer cette coopération continentale parce qu’on a des instruments qui ont été adoptés à l’Union Africaine, mais concrètement sur le terrain, ce sont des visites de ce genre et des accords bilatéraux qu’on signe qui renforcent cette coopération continentale. Le troisième aspect, c’est que ça été une opportunité pour les deux chefs d’Etat de discuter des questions sous-régionales, régionales et internationales. Et nous sommes très heureux qu’il ait eu une convergence de vue sur ces grandes questions. »

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Balde boubacar

    17 octobre 2019 at 20 h 40 min

    Qu’est ce que Djibouti pourrait apporté à la guinee si ce n’est une perte de temps et une expérience supplémentaire dictature…

Laisser un commentaire

Publicités